Isère : deux hommes en garde à vue après la mort d'un cambrioleur

À Bonnefamille, un cambriolage a mal tourné en Isère. Un père et son fils sont en garde à vue depuis hier, samedi 4 juin, pour la mort du cambrioleur bien connu des services de police. 

FRANCE 3

C’est un cambriolage très violent qui semble, selon le parquet, être à l'origine du drame. Il est un peu plus de 23h vendredi soir, quand le propriétaire d'une maison et son épouse sont surpris dans leur lit par trois ou quatre voleurs. Des coups sont échangés. Le fils du propriétaire tire une première fois pour faire fuir les agresseurs. Son père, qui s'est emparé lui aussi d'une arme, tire à son tour et blesse l'un des malfrats.

Une situation de légitime défense ?

Ce dernier décèdera peu après l'arrivée des secours. Y'a-t-il eu légitime défense ? L'enquête devra le dire. Mais pour l'instant, c'est une procédure pour homicide volontaire qui a été ouverte. "Ce sont deux choses qui ne sont pas opposées. Vous pouvez juridiquement avoir une situation d'homicide volontaire avec une excuse qui est celle de la légitime défense", explique Matthieu Bourrette, procureur de la République de Vienne. Le propriétaire de la maison est un artisan maçon d'une soixantaine d'années bien connu dans le village. Il avait été cambriolé à plusieurs reprises. L’enquête se poursuit. La victime, âgée de 48 ans, devrait être autopsiée lundi à Lyon.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 3)