Indre-et-Loire : jusqu'à quatre ans de prison ferme pour avoir escroqué près de 200 personnes sur Le Bon Coin

Les escros publiaient de fausses annonces sur le site internet, ils ont empoché jusqu'à 90 000 euros. 

La ville de Tours en Indre-et-Loire. 
La ville de Tours en Indre-et-Loire.  (GOOGLE MAPS)

Un couple a été condamné lundi 5 novembre par le tribunal correctionnel de Tours en Indre-et-Loire à quatre ans de prison ferme pour l'homme et à quinze mois de prison ferme pour la femme après avoir escroqué 199 personnes en déposant de fausses annonces sur le site Le Bon Coin, rapporte France Bleu Touraine.

Des comptes retrouvés au Maroc et aux Seychelles

Les escrocs ont détourné 90 000 euros. Ils mettaient en vente des aspirateurs, des robots ménagers, des appareils photo et des téléphones à des prix défiant toute concurrence sur le site de petites annonces. Une fois le virement effectué, la marchandise n'était jamais expédiée.

Le couple, qui avait ouvert des comptes bancaires au Maroc, aux Seychelles et à l'Ile Maurice pour recevoir les virements des victimes, de 2011 à 2013, fournissait un relevé d'identité bancaire, une pièce d'identité et des factures aux clients potentiels, pour les mettre en confiance. Tout était faux, sauf les pièces d'identité empruntées à des personnes totalement étrangères à l'affaire.

Les deux escrocs n'étaient pas présents à l'énoncé du jugement. Un mandat d'arrêt a été lancé contre l'homme, tête pensante du couple.