Incidents à Ajaccio : deux suspects interpellés

Le calme est revenu à Ajaccio, mais les tensions restent vives après deux jours de dérapages racistes.

FRANCE 2

La nuit a été calme à Ajaccio. Hier, dimanche 27 décembre, malgré un arrêté préfectoral, plusieurs centaines de personnes ont manifesté leur soutien aux pompiers agressés. Deux suspects ont été interpellés. "Ces deux personnes devraient être déférées demain ou après-demain, puisque leurs gardes à vue ont commencé aujourd'hui, au palais de justice d'Ajaccio, et répondront à tout le moins de faits de dégradation, et leur implication dans l'agression des pompiers fait encore l'objet d'investigations", a déclaré Éric Bouillard, procureur de la République. 

Une deuxième enquête 

L'enquête continue. Plusieurs dizaines de personnes sont toujours recherchées. Selon les pompiers, c'est une cinquantaine d'agresseurs qui leur a tendu un guet-apens. Une deuxième enquête a été ouverte avec pour objectif de faire la lumière sur les réactions racistes et les dégradations vendredi d'une salle de prière musulmane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Corses participent à une manifestation, à Ajaccio, le 27 décembre, après l\'agression de pompiers dans un quartier sensible de la ville.
Des Corses participent à une manifestation, à Ajaccio, le 27 décembre, après l'agression de pompiers dans un quartier sensible de la ville. (YANNICK GRAZIANI / AFP)