Risque d'incendie : 800 pompiers, 5 hélicoptères et un Dash prêts à intervenir dans le Var

Le département du Var se tient prêt à parer à tout incendie qui surviendrait, alors que huit de ses massifs sont fermés en raison des risques. Le département a également loué des hélicoptères entre Fréjus et Le Castellet.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des pompiers du Var sur le terrain lors d'incendies en août 2021. (VALERIE LE PARC / MAXPPP)

Environ 800 pompiers, cinq hélicoptères et un avion bombardier d'eau (Dash) sont prêts à intervenir en cas d'incendie dans le Var, placé en alerte rouge aux feux de forêt, indique dimanche 30 juillet sur franceinfo le président du conseil du département, Jean-Louis Masson. "Tout le monde est mobilisé pour éviter une nouvelle catastrophe cet été", assure-t-il. Ce dimanche, huit massifs forestiers du Var ainsi que sept massifs des Bouches-du-Rhône sont fermés pour risque élevé d'incendie. 

"Le département du Var est le plus grand département forestier de France après les Landes, mais avec un relief très tourmenté", justifie Jean-Louis Masson, et "la sécheresse et le vent, qui va redevenir très fort la semaine qui vient, accroît les risques d'incendie". 

Pour faire face au moindre départ de feu, d'importants moyens humains sont mobilisés : "Environ 300 pompiers  sont pré-positionnés et en patrouille de surveillance" dans le département, 500 autres "sont en alerte immédiate dans leurs casernes". S'ajoutent également les "forestiers sapeurs et les gardes de l'office national des forêts (ONF)". 

Plus de moyens qu'en 2022

Mais ce sont surtout les moyens aériens qui sont "essentiels pour intervenir immédiatement", souligne Jean-Louis Masson. "Un hélicoptère lourd, installé à Brignoles, a été loué par l'Etat et le département a aussi loué 4 hélicoptères tracteurs, disséminés sur l'ensemble du Var entre Fréjus et Le Castellet". Un avion bombardier d'eau (Dash) est aussi en mesure d'intervenir "immédiatement", s'il repère un feu de forêt. 

>> Dans la Sarthe, les pompiers utilisent des caméras pour détecter les incendies plus rapidement

Les moyens sont plus importants que l'année dernière, confirme le président du conseil départemental : "Quand nous pouvons intervenir dans les premières minutes, nous pouvons neutraliser les départs de feu et éviter des catastrophes". Jean-Louis Masson appelle les habitants du département et les touristes à "respecter les règles de base", comme "ne pas jeter son mégot de cigarette" ou "faire un barbecue sous les pins". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.