Après l'incendie meurtrier à Paris, les rescapés témoignent

Les sinistrés et les habitants du 16e arrondissement de Paris sont sous le choc, au lendemain de l'incendie meurtrier qui a ravagé un immeuble.

FRANCE 2

Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février, des habitants du 16e arrondissement de Paris ont été brusquement réveillés par des appels à l'aide et des sirènes. Pour une des sinistrées de l'incendie meurtrier, tout s'est passé très vite. "J’habite au huitième étage, le dernier étage, et j'enjambais plusieurs balcons, au-dessus du vide, pour pouvoir me protéger. Ensuite, on s'est retranchés dans un coin. Des gens sont montés jusqu'à moi, à bout de bras, pour échapper aux flammes. On se dit qu'on va mourir. On voit les gens sauter par les fenêtres pour échapper aux flammes, on voit tous les appartements brûler", confie-t-elle, sous le choc.

L'incendie le plus meurtrier à Paris depuis 14 ans

"Ça criait de tous les côtés. Je me suis mise à terre, comme on nous apprend à l'école. J'ai appelé mes parents, ils m'ont dit de mettre de l'eau partout. J'ai ouvert tous mes robinets, rempli mon panier à linge, mouillé le maximum de vêtements pour en mettre partout", raconte une autre habitante de l'immeuble ravagé par les flammes. La mairie du 16e arrondissement a mis en place une cellule d'aide pour les survivants de cet incendie criminel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les pompiers ont réussi à sauver une cinquantaine de personnes dans l\'incendie meurtrier survenu le 5 février à Paris. Témoignage d\'une rescapée.
Les pompiers ont réussi à sauver une cinquantaine de personnes dans l'incendie meurtrier survenu le 5 février à Paris. Témoignage d'une rescapée. (FRANCE 2)