Incendie en Ardèche : "Le feu est considéré comme fixé" mais "il y a encore des points chauds", indique le préfet

L'incendie a parcouru 15 kilomètres et détruit 1 200 hectares en quelques heures mercredi, après cinq départs de feu différents.

Article rédigé par
France Bleu Drôme Ardèche - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le feu a débuté mercredi 27 juillet. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

"Le feu est considéré comme fixé depuis 6 heures du matin", indique ce jeudi Thierry Devimeux, préfet de l'Ardèche, sur France Bleu Drôme Ardèche. L'incendie, qui s'est déclaré mercredi vers 10h aux alentours d'Aubenas, a parcouru "entre 1 100 et 1 200 hectares" avant de s'arrêter aux portes de la commune de Vogüé.

>> Incendies dans l'Ardèche : "La piste criminelle est privilégiée", annonce le parquet de Privas, un suspect toujours en garde à vue

Les sapeurs-pompiers ont identifié cinq départs de feu différents, qui ont fusionné pour créer ce gigantesque incendie. Il a progressé le long de la rivière Ardèche et a parcouru 15 kilomètres en quelques heures.

"Encore des points chauds"

"Mercredi soir, nous étions inquiets, car il progressait très rapidement, il y avait du vent mais le vent a ralenti et les Canadair et sapeurs-pompiers au sol ont fait un très gros travail. Cela a permis de protéger le village et de fixer le feu à cet endroit-là", rapporte le préfet.

"Ceci dit, il y a encore des points chauds", prévient Thierry Devimeux. 350 pompiers sont encore mobilisés pour traiter ces points chauds et éviter que le feu ne redémarre, quatre d'entre eux sont légèrement blessés. Toutes les personnes évacuées mercredi, soit environ 350 habitants, ont pu regagner leur logement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.