VIDEO. Incendie de l'usine Lubrizol : la qualité de l'air dans la ville se situe à un niveau "habituel", assure le préfet

Le préfet a noté une exception, sur le site de l'usine, où une présence de benzène a été détectée.   

Une déclaration rassurante. Les résultats d'analyses de l'air réalisées après le spectaculaire incendie de l'usine Lubrizol, démontrent un "état habituel de la qualité de l'air à Rouen", a assuré le préfet de Normandie, samedi 28 septembre, lors d'une conférence de presse.

>> Résultats, réactions... Suivez les dernières infos sur l'incendie de l'usine Lubrizol

"Nous avons une situation normale, habituelle, telle qu'elle se présente en milieu urbain ici", a-t-il ajouté. Il y a cependant "une exception, qui est le site [de l'usine] lui-même, sur lequel on note une présence de benzène".

 Au sujet des suies qui ont été retrouvées dans la ville de Seine-Maritime, Pierre-André Durand a évoqué "une présence particulière de plomb dans certains endroits". Celle-ci ne serait pas liée à l'incendie, mais à une "source historique" de ce métal. 

Pïerre-André Durand,, le préfet de Normandie, lors d\'une conférence de presse, le 28 septembre 2019. 
Pïerre-André Durand,, le préfet de Normandie, lors d'une conférence de presse, le 28 septembre 2019.  (FRANCEINFO)