Lubrizol : une manifestation organisée un an après l’incendie

L’accident, survenu le 26 septembre 2019, avait entraîné une pollution importante de Rouen (Seine-Maritime) et de ses environs. Des habitants souhaitent maintenant que Lubrizol soit condamné.

FRANCE 2

Un an après l’incendie du site de Lubrizol, à Rouen (Seine-Maritime), les habitants, qui ne décolèrent toujours pas, prévoient d’organiser une manifestation samedi 26 septembre, un an jour pour jour après la catastrophe. Ce jour-là plus de 9.500 tonnes de produits chimiques avaient brûlé sur le site industriel regroupant Lubrizol et Normandie Logistique. Les habitants de Rouen et de ses environs s’étaient alors réveillés sous un nuage de fumée épais et avaient constaté des dépôts de suie partout dans la ville.

"J'ai toujours Lubrizol dans la tête"

Des riverains souhaitent exprimer leur traumatisme après cette catastrophe, à l’instar de Ludovic, artiste-peintre et militant, interrogé par France 2 : "J'ai passé des nuits sans sommeil après Lubrizol et ça a été un enfer. Un an après, j’ai toujours Lubrizol dans la tête." Ainsi, les manifestants qui se rassembleront samedi 26 septembre souhaitent que Lubrizol, fabricant de produits chimiques, soit condamné.


Le JT
Les autres sujets du JT
La fumée de l\'incendie de l\'usine Lubrizol de Rouen, classée Seveso, le 26 septembre 2019. 
La fumée de l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen, classée Seveso, le 26 septembre 2019.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)