Cet article date de plus de deux ans.

Incendie de Rouen : les riverains peinent à être rassurés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Incendie de Rouen : les riverains peinent à être rassurés
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Malaises, nausées, vomissements... À Rouen (Seine-Maritime), près de 48 heures après l'incendie de l'usine Lubrizol, jeudi 26 septembre, beaucoup d'habitants sont inquiets. Samedi matin, certains riverains ont assisté aux opérations de dépollution.

C'est une opération à haut risque qui se déroule samedi 28 septembre au matin sur la Seine. À proximité immédiate des lieux de l’incendie de l’usine Lubrizol, des bateaux projettent de puissants jets d'eau. L'objectif est de repousser les polluants pour éviter qu'ils ne passent le barrage et contaminent le fleuve. À Rouen (Seine-Maritime), l'inquiétude est plus présente que jamais. Certains portent des masques, d'autres se sont précipités chez le pharmacien.

Pour Agnès Buzyn, Rouen est "clairement polluée"

Depuis le premier jour de l'incendie jeudi, les ministres se sont succédé sur place pour apaiser les craintes des habitants. Mais les propos de la ministre de la Santé, vendredi, n'ont pas vraiment rassuré la population. De nombreuses questions restent en suspens. Le patron du groupe industriel s'interroge notamment sur la nature exacte de l'incendie. Équipés de masques, les pompiers poursuivent leur travail sur le site de l'incendie. Les opérations de surveillance et de refroidissement devraient encore durer plusieurs jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.