Incendie de l'usine Lubrizol : le nuage a traversé la Belgique

Selon "Le Soir", le nuage se trouve désormais au-dessus des Pays-Bas.

L\'incendie de l\'usine Lubrizol vu depuis les hauteurs de Rouen (Seine-Maritime), le 26 septembre 2019.
L'incendie de l'usine Lubrizol vu depuis les hauteurs de Rouen (Seine-Maritime), le 26 septembre 2019. (ROBIN LETELLIER/SIPA)

Le nuage ne s'est pas arrêté aux frontières de la France. La fumée dégagée par l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime) a rapidement atteint la Belgique, a confirmé le centre de crise de Wallonie, samedi 28 septembre. "Le nuage aurait déjà atteint notre pays 5 à 6 heures après le début du dégagement des fumées, soit dans la matinée du 26 septembre", précisent les autorités du sud de la Belgique, citées par Le Soir. Le quotidien belge avance que le nuage se trouve désormais au-dessus des Pays-Bas.

Plusieurs départements français ont également été touchés. L'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France a annoncé, dimanche, que les services de l'Etat faisaient "procéder actuellement" à un recensement des territoires "susceptibles" d'avoir été touchés par des suies dues au nuage de fumée. Sur internet et dans la presse locale, des témoignages font état de suies à Lille, dans l'Aisne et l'Oise notamment.

Vendredi, les autorités régionales avaient affirmé que "ce nuage de fumée qui a traversé la zone nord ne présentait pas de toxicité aiguë" mais que "des retombées de ces fumées pouvaient localement avoir laissé des traces de suie".