Incendies dans le Gard : l'un des feux est éteint, les deux autres toujours en cours sont "maîtrisés"

L'un des trois feux qui se sont déclenchés vendredi après-midi près de Nîmes est éteint samedi matin, les deux autres incendies sont maîtrisés.

La colonne de fumée est visible à plusieurs kilomètres à la ronde, comme ici depuis Nîmes, le 2 août 2019.
La colonne de fumée est visible à plusieurs kilomètres à la ronde, comme ici depuis Nîmes, le 2 août 2019. (SYLVIE DUCHESNE / RADIO FRANCE)

Après l'incendie criminel, qui a ravagé 488 hectares dans le secteur de Générac (Gard), au sud de Nîmes, les pompiers ont fait face, vendredi 2 août, à trois nouveaux départs de feu, dans le même secteur. Samedi 3 août au matin, l'un des trois feux est éteint, rapporte France Bleu Gard Lozère, et les deux autres incendies sont maîtrisés, d'après les pompiers du Gard. 

Les feux à Générac et à Vauvert "maîtrisés"

"Nous avons stabilisé les deux feux les plus importants", a confirmé le commandant Eric Agrinier, responsable de la communication des sapeurs-pompiers du Gard, à France Bleu Gard Lozère.

L'incendie de Générac, le plus important, est maîtrisé. Il a détruit 320 hectares et 450 pompiers sont toujours sur place avec 140 véhicules pour des opérations de noyage. "Ils ne se sont pas arrêtés de la nuit", a précisé le commandant Agrinier. "Il y a un vrai travail de logistique et de relève à faire ce matin", a-t-il précisé. Une maison a été détruite par les flammes et les pompiers ont procédé à une quarantaine d'évacuations préventives.

À Vauvert, l'incendie est également maîtrisé. "Il est maîtrisé mais il est loin d'être éteint", a cependant prévenu le commandant. Au total, 170 hectares ont brûlé. Une cinquantaine de véhicules sont toujours mobilisés sur place ainsi que 160 sapeurs-pompiers. "Il y a un gros travail à faire sur l'extinction des lisières et le traitement de nombreux points chauds", a expliqué le Eric Agrinier. Une vingtaine d'évacuations préventives ont été réalisées. Le feu n'a fait aucune victime et n'a pas détruit de bâtiment. 

Ces deux incendies "mobilisent énormément de troupes", a expliqué le commandant Eric Agrinier. Le vent et les fortes températures attendus samedi inquiètent les pompiers pour la journée.

L'incendie de Montignargues éteint

L'incendie de Montignargues est lui éteint. Un dispositif léger de sapeurs-pompiers est cependant toujours sur place pour surveiller la zone. Au total, 11 hectares ont brûlé dans ce secteur.

Deux pompiers ont été légèrement blessés dans la lutte contre ces feux, d'après la préfecture. Selon France Bleu Gard Lozère, un homme est recherché dans le cadre de l'un de ces incendies. Plusieurs routes départementales ont été coupées dans le secteur de ces feux.