Cet article date de plus d'un an.

Feu dans le massif de la Montagnette provoqué par un train : plusieurs maires menacent de porter plainte 

Le maire de Barbentane et ses collègues de Graveson et Tarascon envisagent de porter plainte contre la SNCF. 

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le Palais des Papes, à Avignon, sous un nuage de fumée noire lors de l'incendie en cours dans le massif dit de la "Montagnette", situé à une dizaine de kilomètres, le 14 juillet 2022. (REY J?R?ME / MAXPPP)

Le maire de Barbentane (Bouches-du-Rhône) a menacé vendredi 15 juillet sur France Bleu Provence de porter plainte après l'incendie provoqué par un train de marchandises qui s'est déclaré jeudi en fin d'après-midi dans le massif de la Montagnette, entre Tarascon et Graveson, à la limite des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. Selon le maire de Tarascon, c'est "un train de marchandises" qui a "fait des étincelles" en freinant, mettant le feu à la végétation le long de la voie ferrée.

Une enquête ouverte pour incendie involontaire

"Il faut que chacun prenne ses responsabilités", s'est emporté vendredi matin le maire de Barbentane sur France Bleu Provence. Jean-Christophe Daudet envisage de porter plainte contre la SNCF. Ses collègues de Graveson et Tarascon ne l'excluent pas non plus. Le parquet de Tarascon (Bouches-du-Rhône) a ouvert une enquête pour incendie involontaire. A ce stade, la SNCF n'était pas en mesure jeudi soir de préciser si le train de marchandise à l'origine des étincelles était affrété par elle ou une autre compagnie ferroviaire.

Le feu est toujours actif

Au total, 1 205 hectares de végétation sont désormais touchés par l'incendie. Près de 680 hommes sont toujours sur place vendredi après-midi avec 170 engins de lutte contre le feu. Le feu est attisé par le mistral, qui a gagné de la vigueur en fin de matinée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.