Bouches-du-Rhône : un homme soupçonné d'avoir volontairement provoqué seize incendies a été placé en garde à vue

L'homme, qui habite Fos-sur-mer, est présenté au procureur de la République d'Aix-en-Provence, vendredi 11 août.

Des pompiers éteignent un incendie dans les Bouches-du-Rhône, le 10 août 2017.
Des pompiers éteignent un incendie dans les Bouches-du-Rhône, le 10 août 2017. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

L'enquête sur les incendies dans le sud de la France progresse. Un homme soupçonné d'avoir provoqué 16 incendies entre les 25 mai et 24 juin 2017 dans les communes d'Istres et Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) a été interpellé et placé en garde à vue, mercredi 9 août, a annoncé la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). L'homme, âgé d'une vingtaine d'années, qui habite Fos-sur-Mer, a reconnu avoir allumé 16 départs de feux, qui ont brûlé 120 hectares. Il est présenté, vendredi 11 août, au procureur de la République d'Aix-en-Provence.

40 enquêteurs mobilisés

Au total, 40 enquêteurs du service d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône, de la Sûreté départementale et de la police scientifique ont uni leurs efforts pour traquer ce jeune homme, dont on ignore encore les motivations et le mode opératoire.

Le 6 juin 2017, plusieurs départs de feu avait été signalé à Istres, dans les Bouches-du-Rhône. Ils avaient détruit 10 hectares. Samedi 24 juin, les pompiers étaient intervenus sur un départ de feu de forêt sur la commune de Fos-Sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Pour le maîtriser, les pompiers ont engagé une vingtaine de véhicules, 4 Canadair, 2 Tracker et près de 70 hommes.