Bouches-du-Rhône : 2 700 personnes évacuées à Martigues

Suite aux incendies de Martigues (Bouches-du-Rhône), des centaines de sinistrés ont passé la nuit dans des gymnases. La plupart d'entre eux ne pourront pas retrouver leurs campings, détruits par les flammes. 

France 2

Au réveil, mercredi 5 août, la vision d'un camping entièrement ravagé par les flammes, où il ne reste des logements que de la tôle et du plastique fondu. Pour cet habitué, qui venait depuis vingt ans, c'est autant de souvenirs envolés. "Mes filles ont grandi là, tous les étés pratiquement, ça fait drôle. Mais on va se dire qu'il n'y a pas eu de victimes", explique-t-il. Au final, huit campings ont été touchés par l'incendie. 

Une évacuation dans la précipitation

Les familles ont a peine eu le temps de prendre quelques affaires. "J'ai dit à ma fille et à mon mari de préparer un sac avec des choses, puis on a entendu 'on évacue on évacue'", raconte une touriste présente sur place. Pour certains, les dégâts sont déjà mesurables, comme pour cet homme qui a perdu tous ses meubles, héritage de sa maman décédée. Ils étaient conservés dans un hangar dans la forêt. Le journaliste Olivier Feniet, en direct, explique : "Le feu est désormais maîtrisé. Les pompiers ont eu beaucoup de mal à le maintenir mais c'est chose faite."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le camping des Tamaris à Martigues a été entièrement dévoré par les flammes. 
Le camping des Tamaris à Martigues a été entièrement dévoré par les flammes.  (MATHILDE VINCENEUX / FRANCEINFO / RADIOFRANCE)