Cet article date de plus de sept ans.

Incendie mortel à Aubervilliers : une troisième personne est morte

Deux femmes, prises au piège, étaient mortes sur le coup après avoir sauté dans le vide pour échapper aux flammes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pompiers tentent d'éteindre l'incendie qui s'est déclaré le 7 juin 2014, dans un immeuble d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). (JOEL ESTIENNE / AFP)

Le bilan s'alourdit après l'incendie dans un immeuble à Aubervilliers, samedi 7 juin. Une troisième personne, grièvement brûlée, est morte, mardi 10 juin dans la matinée, des suites de ses blessures, annonce la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Il s'agit du mari de la femme enceinte, morte après avoir sauté dans le vide pour échapper aux flammes, a indiqué le préfet, Philippe Galli. Une autre femme est morte en faisant de même, samedi. Le bilan de l'incendie s'élève donc à trois morts et trois blessés graves. 

Une poussette en feu est à l'origine du sinistre. Lundi, un garçon de 12 ans a reconnu en être le responsable. Il a été mis en examen pour destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort et ayant entraîné des blessures. Son petit frère, âgé de 10 ans, a été également entendu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.