Incendie au centre de rétention de Vincennes : 10 peines de prison

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé ce mercredi des peines de prison ferme allant de 8 mois à 3 ans à l'encontre des dix étrangers en situation irrégulière, prévenus au procès de l'incendie en 2008 du centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes.

(Radio France © France Info)

Le tribunal correctionnel de Paris a infligé des peines de prison aux dix étrangers en situation irrégulière jugés fin janvier et début février pour l'incendie et le saccage du Centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes, près de Paris. L'établissement avait partiellement brûlé le 21 juin 2008. Ils ont écopé de peines allant de huit mois à trois ans de prison ferme.

Le procureur de la République Gilbert Flam avait requis des peines allant de six mois à trois ans de prison ferme à l'encontre des dix prévenus. Pour sept d'entre eux, le ministère public a requis des peines égales ou supérieures à un an ferme.

Ces dix étrangers originaires d'Afrique noire et du Maghreb avaient été renvoyés pour “destruction de biens par incendie” et “violence volontaire sur agent de la force publique”.

Le procès s'était déroulé du 25 janvier au 9 février devant la 16e chambre du tribunal correctionnel. Initialement prévu pour durer trois jours, il avait été prolongé de deux semaines en raison d'une série de suspensions d'audience et d'incidents de procédure qui avaient émaillé les débats.