Il y a eu davantage d'actes antimusulmans depuis l'attaque contre "Charlie Hebdo" qu'en 2014

Cent quarante-sept actes antimusulmans ont été recensés entre le 7 et le 31 janvier, selon un nouveau décompte de l'Observatoire national contre l'islamophobie.

Des tags sur le portail d\'une mosquée, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), le 9 janvier 2015.
Des tags sur le portail d'une mosquée, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), le 9 janvier 2015. (CHOPIN JEAN DANIEL / MAXPPP)

Tirs contre des mosquées, insultes, inscriptions, slogans nazis... Entre l'attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier et le 31 janvier, 147 actes antimusulmans ont été recensés, selon un nouveau décompte communiqué mercredi 4 février par l'Observatoire national contre l'islamophobie.

Il y a donc eu davantage de faits établis en moins d'un mois que pendant toute l'année 2014. En 2014, 133 actes antimusulmans avaient été officiellement relevés, soit une baisse de 41,1% par rapport à 2013.

Un décompte encore incomplet

Ces faits, recensés en janvier sur la base des plaintes déposées auprès de la police et de la gendarmerie, se partagent en 35 actions et 112 menaces, a précisé le président de cet observatoire dépendant du Conseil français du culte musulman (CFCM), Abdallah Zekri.

Et ce bilan, arrêté fin janvier, ne prend pas en compte Paris et les trois départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), la préfecture de police de la capitale communiquant ses données avec un décalage dans le temps.

Il n'inclut pas non plus 38 actes (9 actions et 29 menaces) répertoriés par l'observatoire, mais pour lesquels "les victimes ne veulent pas porter plainte car elles considèrent que les procédures n'aboutiront pas, que c'est une perte de temps", a affirmé Abdallah Zekri.