Cet article date de plus de trois ans.

Haute-Saône : pour toucher l'argent de l'assurance, un retraité de 80 ans demande à des jeunes de brûler sa voiture

Deux hommes de 20 et 22 ans ont reconnu les faits en garde à vue et seront bientôt convoqués par la justice, a rapporté jeudi France Bleu Belfort-Montbéliard.

Article rédigé par
Avec France Bleu Belfort-Montbéliard - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Héricourt (Haute-Saône). (GOOGLE MAPS)

Un homme de 80 ans, habitant à Héricourt (Haute-Saône), a été interpellé mercredi 15 mars avec deux jeunes hommes de 20 et 22 ans, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard. Il est suspecté d'avoir eu recours à ces jeunes, ainsi qu'à un intermédiaire âgé de 40 ans, pour mettre le feu à sa propre voiture, dans le but de se faire rembourser sa valeur par son assurance.

Tout est parti de l'incendie d'une voiture, le 1er mars, rue des Frères-Lumière à Héricourt (Haute-Saône). Deux hommes, âgés de 20 et 22 ans, ont été aperçus en train de mettre le feu à une voiture d'une valeur de 4 000 euros. Les policiers de Montbéliard ont mis plusieurs jours pour les identifier. Placés en garde à vue mardi, les deux incendiaires ont reconnu les faits.

Le propriétaire de la voiture nie les faits

Ils ont déclaré agir pour le compte d'un troisième homme, âgé de 40 ans, qui les a recrutés contre rémunération. Ce dernier a reconnu son implication : c'est lui qui a fourni les deux bouteilles d'essence ayant servi à incendier le véhicule. C'est lui également qui a ouvert le véhicule le soir des faits pour faciliter l'incendie, sur demande du retraité.

Le retraité de 80 ans, propriétaire du véhicule, nie quant à lui sa responsabilité, malgré les aveux circonstanciés des trois autres. L'un des incendiaires présumés a notamment affirmé que le vieil homme était allé retirer de l'argent pour rémunérer les jeunes pyromanes présumés, ce que des investigations bancaires ont confirmé.

Les quatre hommes seront convoqués prochainement devant le tribunal de grande instance de Montbéliard pour incendie volontaire et escroquerie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.