Grenoble : deux morts et un blessé grave dans une fusillade

La fusillade a éclaté vers 10h en pleine rue, à proximité d'une école. Deux personnes ont été tuées et une autre blessée. La thèse du règlement de comptes est privilégiée.

(Quartier Teisseire de Grenoble © Google map)

Une fusillade a fait deux morts et un blessé grave ce lundi vers 10 heures dans le quartier Teisseire, un quartier situé dans l'est de la ville de Grenoble, selon les informations recueillies par France Bleu Isère.  Une personne a été tuée sur le coup.  Un homme en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des pompiers n'a pas pu être réanimé. Les deux victimes étaient âgées de 21 et 25 ans. La fusillade a eu lieu à proximité de l'école primaire Jean Racine. Le quartier est actuellement bouclé par les forces de l'ordre. Les enfants du groupe scolaire Jean Racine ont été confinés, ils sont "choqués mais pas blessés" , selon l'envoyée spéciale de France Bleu Isère sur place. 

Pas de caractère terroriste 

Il ne s'agit pas d'une action à caractère terroriste, selon une source policière jointe par France Info, mais d'une fusillade qui semble s'inscrire dans un réglement de comptes. Les deux hommes tués étaient "défavorablement connus" des services de police. Le procureur de Grenoble, Laurent Decuywe, s'est rendu sur les lieux de la fusillade ce matin, sans faire beaucoup de commentaires. Selon les premiers éléments de l'enquête, trois hommes marchaient ce matin sur le trottoir quand ils ont été pris pour cible par d'autres individus qui circulaient en voiture. Le véhicule a d'ailleurs été retrouvé brûlé, un peu plus tard, à Saint Martin d'Hères, une commune de la banlieue grenobloise. 

(©)

 Par le passé, le quartier Teisseire a été plusieurs fois le théâtre de coups de feu. En septembre 2015, un jeune homme de 22 ans avait été tué par balle dans le secteur et d'ailleurs un suspect avait été mise en examen pour cet homicide.  Le quartier Teisseire est connu pour le trafic de drogue. Selon France Bleu Isère, le 22 mars dernier, deux hommes à scooter avaient tiré trois coups de feu sur un passant sans faire de blessés.