Cet article date de plus de huit ans.

Fusillade en Corse : le 4e homme recherché a été retrouvé mort

Mercredi dernier, une fusillade avait fait un mort et deux blessés, près du village de Silvarecciu en Haute-Corse. Un 4ème homme était porté disparu et activement recherché. Son corps a finalement été retrouvé samedi soir près des lieux du crime. Il aurait succombé à ses blessures par balles.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (IDÉ)

La fusillade survenue mercredi près du village de Silvarecciu en Haute-Corse aura finalement fait deux victimes. Le corps du quatrième homme, porté disparu et activement recherché, a été découvert samedi soir près des lieux du drame, selon une information de Corse-Matin, confirmée par le procureur de Bastia Dominique Alzeari. Mercredi, une voiture transportant quatre personnes avait été mitraillée à l'aube sur une petite route de Castagniccia, près du village de Silvarecciu, avant de terminer sa course dans un ravin, faisant également deux blessés. Une affaire aux "allures de guet-apens", selon les enquêteurs.

La victime a été localisée "vers 22 heures par les gendarmes suite à l'appel d'un civil qui avait découvert le corps ", a indiqué une source judiciaire. Selon les premiers éléments, l'homme aurait fait quelques mètres, puis aurait succombé à ses blessures par balles. Il était activement recherché par les policiers et les gendarmes depuis mercredi.

Proches d'un entrepreneur du BTP assassiné

L'homme est âgé d'une trentaine d'années, originaire de Bastia et connu du grand banditisme corse. Selon des sources policières, les quatre hommes pris dans la fusillade sont proches de Christian Leoni, un entrepreneur du BTP et membre supposé de la bande criminelle bastiaise de la Brise de mer.

Son assassinat, le 29 octobre 2011, a été revendiqué par le Front de libération nationale corse (FLNC). Le FLNC l'accusait d'avoir tué l'un de ses cadres Philippe Paolitué en 2011.

15 personnes ont été tuées par balles en Corse depuis le début de l'année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.