Forte hausse des actes islamophobes depuis l'attentat de Charlie Hebdo

Les actes islamophobes ont augmenté en France selon le Collectif contre l'islamophobie. Les agressions se sont notamment multipliées depuis les attaques terroristes du mois de janvier.

(la mosquée d'Aix-les-Bains en Savoie incendiée après l'attaque contre Charlie Hebdo © MAXPPP)

Dans son rapport rendu public ce mercredi, le CCIF, le Collectif contre l'islamophobie en France dénonce la banalisation des violences verbales ou physiques visant les Français musulmans. Des mosquées taguées, des vitres cassées, des agressions physiques ou verbales, des insultes.

Des actes en augmentation en 2014. Il y en a eu 764 l'an dernier, soit 10% de plus par rapport à 2013. La preuve que le phénomène s'installe explique l'association qui revendique son indépendance. Cela fait 12 ans que le CCIF déplore une progression constante des actes qui visent spécifiquement les musulmans.

Le révélateur d'un climat tendu

Depuis le mois de janvier et l'attaque contre Charlie Hebdo, le compteur explose. Déjà 130 cas ont été recensés le mois dernier. Ainsi, le CCIF fait état de "33 attaques contre des mosquées ou des lieux de cultes enregistrées". Il a également noté dix agressions physiques et un meurtre dans le Vaucluse "dont le mobile islamophobe a du mal à être reconnu par les autorités, la santé psychologique de l'assassin présumé étant actuellement en cours d'examen par les experts judiciaires", note le collectif.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, selon le Collectif,  les attentats ne sont pas une cause mais un miroir grossissant. Le révélateur d’un climat tendu qui existe déjà depuis longtemps. Et dont les femmes sont les premières victimes, notamment celles qui portent le voile ou le foulard.