Cet article date de plus de dix ans.

Fillette disparue à Clermont-Ferrand : enquête pour "enlèvement et séquestration"

Le parquet de Clermont-Ferrand a ouvert mardi une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration" suite à la disparition dimanche de la petite Fiona, 5 ans dans un jardin public de la ville. "On est dans l'idée qu'elle a pu être enlevée et quitter le parc avec un adulte", a indiqué le procureur.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Maxppp)

Le parquet de Clermont-Ferrand
a annoncé mardi lors d'une conférence de presse avoir ouvert une information
judiciaire pour "enlèvement et séquestration".

Un juge sera donc chargé
d'enquêter sur la disparition de la fillette de 5 ans qui s'est volatilisée dimanche au parc Montjuzet, un parc public municipal de la ville.

Dans un premier temps,
le procureur, Pierre Sennès a assuré ne pas avoir de témoignages signalant
qu'une voiture aurait emmené la fillette à la sortie du parc. Mais, "par
déduction, cette hypothèse est une hypothèse majeure
" aux yeux du
procureur, l'enfant n'ayant pas été retrouvée dans le parc. "On est dans l'idée qu'elle a pu être enlevée et quitter le parc avec un adulte ", a-t-il précisé.

Les déclarations de la maman corroborées

Le procureur a par
ailleurs expliqué qu'il n'avait "pas de raison de mettre en cause la
parole de la mère
". De nombreuses personnes ont corroboré les déclarations
de la maman qui a assuré que la fillette a disparu dans ce parc très
fréquenté alors qu'elle jouait. Pour Pierre Sennès, Fiona était bien dans le parc
Montjuzet au moment de sa disparition.

La mère de Fiona, âgée
de 25 ans, est actuellement encinte de six mois. Elle s'est endormie quelques instants
dans ce parc alors que la fillette jouait. Lorsqu'elle s'est réveillée, il n'y
avait plus trace de Fiona.

Si le procureur a
demandé à réentendre la mère c'est, dit-il, pour se faire préciser "des
éléments sur la personnalité de Fiona
".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.