Femme enceinte tuée par des chiens dans l'Aisne : des prélèvements ADN sur 67 animaux

À 29 ans, Elisa Pilarski a été tuée par des chiens samedi 16 novembre sur la commune de Saint-Pierre-Aigle, dans l'Aisne. Des prélévements ADN ont été effectués sur 67 chiens pour tenter d'en savoir plus sur les circonstances du drame.

FRANCE 2

Un véritable drame. À 29 ans et enceinte de six mois, le corps sans vie d'Elisa Pilarski, a été retrouvé dans la forêt de Retz, dans la commune de Saint-Pierre-Aigle, dans l'Aisne. Elle était en train de se promener avec son chien Curtis avant d'appeler son compagnon pour lui faire savoir qu'elle se sentait menacée par des chiens qu'elle venait de croiser. "Elisa m'a appelé en me disant que grosso modo il y avait plusieurs chiens, qu'elle se faisait mordre à la jambe et au bras et qu'elle n'arrivait pas à tenir Curtis car il y avait trop de chiens", révèle-t-il.

Les chasseurs affirment que la battue n'avait pas commencé

Inquiet, son compagnon a quitté le travail pour se rendre sur les lieux. Il a retrouvé le corps inanimé de sa compagne. L'autopsie montre qu'elle a succombé à des morsures de chien, peut-être ceux d'une chasse à courre et de son propre animal. Des prélévements d'ADN ont été effectués sur 67 chiens. Selon les premiers rapports d'autopsie, la jeune femme serait morte entre 13h et 13h30. Les chausseurs affirment que la battue n'avait pas encore commencé.

Le JT
Les autres sujets du JT
À 29 ans, Elisa Pilarski a été tuée par des chiens samedi 16 novembre sur la commune de Saint-Pierre-Aigle, dans l\'Aisne. Des prélévements ADN ont été effectués sur 67 chiens pour tenter d\'en savoir plus sur les circonstances du drame.
À 29 ans, Elisa Pilarski a été tuée par des chiens samedi 16 novembre sur la commune de Saint-Pierre-Aigle, dans l'Aisne. Des prélévements ADN ont été effectués sur 67 chiens pour tenter d'en savoir plus sur les circonstances du drame. (FRANCE 2)