Femme défenestrée à Bordeaux : un suspect mis en examen pour "homicide volontaire" et placé en détention provisoire

L'homme de 36 ans a été arrêté alors qu'il se trouvait dans l'appartement de la victime qui a fait une chute mortelle du 4e étage d'un immeuble mardi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le palais de justice de Bodeaux. (BASTIEN DECEUNINCK / FRANCE-BLEU GIRONDE)

Après la mort par défenestration d'une femme à Bordeaux mardi 16 février, dans l'après-midi, un suspect a été mis en examen pour "homicide volontaire" et placé en détention provisoire "conformément aux réquisitions du parquet", indique le procureur de Bordeaux jeudi.

L'homme âgé de 36 ans qui avait été placé en garde à vue est "défavorablement connu des services de police et de la justice pour avoir été condamné à de nombreuses reprises". Les forces de l'ordre ont procédé à son arrestation alors qu'il se trouvait dans l'appartement de la victime qui a fait une chute depuis le 4e étage de ce logement situé rue de la Rousselle.

Pas de lien conjugal établi entre la victime et le suspect

"Malgré des éléments à charge, l'intéressé nie tout geste volontaire ayant pu causer la chute de la victime et sa mort", explique le parquet de Bordeaux. L'enquête n'a pas permis "d'établir de lien conjugal entre la victime et l'homme" qui a été mis en examen. Ce dernier est soupçonné d'avoir "passé la soirée et la matinée précédant les faits à boire et consommer des stupéfiants", avec la victime.

C'est une voisine et proche de la victime qui avait indiqué aux policiers arrivés sur place après sa chute mortelle, qu'elle avait entendu une dispute, des appels au secours et avoir vu la femme tomber, alors qu'un individu se trouvait derrière elle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.