Cet article date de plus d'un an.

Explosion de la rue de Trévise : les familles des victimes attendent "une réponse officielle de la ville de Paris"

Un rapport d'experts sur l'explosion qui a fait quatre morts en janvier 2019 pointe des "manquements" de la ville de Paris et d'une entreprise de travaux publics. La ville de Paris doit "prendre toutes ses responsabilités", a jugé Me Morice, avocat de cinq familles de victimes.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rue de Trévise, le 15 janvier 2019.
 (FOREIX YANN / MAXPPP)

L'explosion de la rue de Trévise qui avait fait quatre morts et 66 blessés le 12 janvier 2019 est due à "la rupture d'une canalisation de gaz, ayant pour cause principale un affaissement du sol sous le trottoir devant le porche de l'immeuble situé 6 rue de Trévise", selon le rapport provisoire des experts commandé par les juges d'instruction, annonce le parquet de Paris lundi 30 décembre dans un communiqué. Le rapport pointe aussi des "manquements" de la ville de Paris et d'une entreprise de travaux publics.

"Nous ne nous attendions pas à ce que les services de voirie de la ville de Paris soient autant pointés du doigt face à ces dysfonctionnements", a réagi lundi sur franceinfo maître Olivier Morice, avocat de cinq familles de victimes. "Il est important, même si ce rapport est provisoire, que nous ayons une réponse officielle de la ville de Paris vis-à-vis de ces familles", a-t-il ajouté. Les familles attendent aussi une prise de parole de la maire de Paris, a poursuivi Me Morice. La ville de Paris doit "prendre toutes ses responsabilités."

Que pensez-vous de ce rapport d'experts ?

Les familles sont très en colère. Elles s'attendaient à ce que cette expertise, établie par un collège de spécialistes, puisse pointer du doigt des dysfonctionnements graves. Là, franchement, nous ne nous attendions pas à ce que les services de voirie de la ville de Paris soient autant pointés du doigt face à ces dysfonctionnements. L'importance de cette tragédie doit conduire la ville de Paris à prendre toutes ses responsabilités. Les familles attendent depuis de très longs mois que l'on puisse appréhender correctement le préjudice qu'elles sont en train de vivre. Elles ne sont pas relogées pour une grande partie d'entre elles, elles vivent dans une très grande précarité et elles ont, pour la plupart d'entre elles, une absence de réponse, parfois des assureurs, voire de la municipalité, face à cette tragédie. Il est important, même si ce rapport est provisoire, que nous ayons une réponse officielle de la ville de Paris vis-à-vis de ces familles.

Pour vous, est-ce qu'il y a eu des négligences ?

Il s'agit de graves négligences susceptibles d'avoir des conséquences sur le plan pénal. L'expertise qui a été déposée l'a été à la demande d'un collège de magistrats instructeurs qui ont sollicité ce travail. Ces conclusions peuvent avoir des répercussions sur un éventuel renvoi devant le tribunal correctionnel des personnes qui ont été défaillantes dans ce dossier. Les familles sont aujourd'hui extrêmement inquiètes. Elles n'ont pas eu de réponse par rapport à la souffrance qui est la leur. Face à cette tragédie qu'elles ont vécue, elles attendent que la ville de Paris, sans attendre des conclusions définitives, puisse prendre ses responsabilités, que la maire de Paris puisse prendre la parole, que ceux qui sont responsables puissent agir, afin qu'on puisse venir en aide à ces hommes et à ces femmes qui souffrent aujourd'hui.

Vous attendez plus de transparence de la mairie de Paris ?

Il faut que la ville de Paris puisse accepter qu'il y ait eu des défaillances. Si ce sont des défaillances qui conduisent à des responsabilités pénales ou des responsabilités civiles, nous verrons plus tard. Mais il faut en tout cas que l'on prenne suffisamment en considération la souffrance de ces hommes et de ces femmes qui vivent dans des conditions de précarité absolument invraisemblables depuis plusieurs mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.