Cet article date de plus d'un an.

Explosion de gaz rue de Trévise : la mairie de Paris pointée du doigt

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Explosion de gaz rue de Trévise : la mairie de Paris pointée du doigt
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Début 2019, une explosion de gaz rue de Trévise à Paris avait provoqué la mort de quatre personnes. Un rapport d'expertise commandé par la justice, et rendu publique le 30 décembre, met directement en cause la mairie de Paris.

Certains immeubles parisiens de la rue de Trévise sont toujours inaccessibles. Au numéro 6, les traces de la déflagration sont encore bien visibles. Le 12 janvier 2019, une explosion a soufflé une partie du bâtiment. Un champ de ruines au cœur de la capitale. Bilan : quatre morts et 66 blessés.

Pas de travaux en "profondeur"

Que s'est-il passé ? Une expertise judiciaire apporte des réponses lundi 30 décembre. Dès 2015, le syndic de l'immeuble constate des fuites d'eau souterraine. Peu à peu, le sol s'affaisse devant le bâtiment, faisant pression sur les canalisations de gaz. Pendant plus de trois ans le gaz s'accumule jusqu'à l'explosion. Pourtant, à deux reprises, les services de voirie de la ville de Paris et une entreprise étaient intervenus, alertés par des habitants. Mais les travaux étaient insuffisants selon le rapport du procureur, qui accuse la mairie de n'avoir procédé qu'à des travaux de "surface" plutôt qu'à des rénovations en "profondeur".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.