Cet article date de plus de neuf ans.

Ex-directeur à la Banque postale, il est soupçonné d'avoir braqué son ancienne agence

Le suspect, âgé de 42 ans, était déjà en détention provisoire pour le braquage d'une autre banque.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La poste du quartier de Bellefontaine à Toulouse (Haute-Garonne), fermée après un violent braquage, le 7 mars 2012. (MAXPPP)

L'opération avait rapporté gros : le coffre-fort renfermait quelque 360 000 euros. L'un des auteurs présumés du braquage, en mars 2012, de la Banque postale dans un quartier populaire de Toulouse (Haute-Garonne) n'est autre que l'ancien directeur de l'établissement, a-t-on appris vendredi 23 mai de source judiciaire.

Agé de 42 ans, le suspect travaillait dans une autre agence de la Banque postale lorsque le 6 mars 2012, il aurait enlevé, avec un complice, une employée de son ancienne succursale, dans le quartier de Bellefontaine.

Déjà en prison pour un autre braquage

Aspergée de gaz lacrymogène et sous la menace d'une arme à impulsions électriques, l'employée de 46 ans avait été contrainte d'ouvrir au petit matin les locaux de l'agence, puis le coffre-fort. Les deux malfaiteurs avaient même aspergé leur victime d'un liquide inflammable, menaçant de la brûler si elle ne s'exécutait pas docilement, rappelle La Dépêche du Midi.

L'ancien directeur et son comparse, décrit par une source proche du dossier comme un "beau voyou", ont été mis en examen jeudi soir pour "enlèvement, séquestration et extorsion de fonds avec arme", une qualification passible de la cour d'assises. Tous deux étaient déjà en détention provisoire depuis un mois pour le braquage d'une autre banque postale de Toulouse, avec un mode d'opération similaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.