Val-d'Oise : les policiers ont bien identifié Redoine Faïd à Sarcelles mardi soir

Son interpellation s'est jouée à quelques minutes près, assure une source policière à franceinfo mercredi. Redoine Faïd est activement recherché depuis qu'il s'est évadé de la prison de Réau (Seine-et-Marne) le 1er juillet dernier

Une entrée du centre commercial My Place, à Sarcelles (Val-d\'Oise).
Une entrée du centre commercial My Place, à Sarcelles (Val-d'Oise). (CAPTURE ECRAN GOOGLE STREET VIEW / FRANCEINFO)

Les policiers ont bien identifié le braqueur multirécidiviste en cavale Redoine Faïd sur des images de vidéosurveillance, prenant la fuite après avoir abandonné une voiture dans le parking d'un centre commercial de Sarcelles (Val-d'Oise), dans la soirée du mardi 24 juillet, a appris franceinfo, mercredi, de sources concordantes.

Un véhicule suspect attire l'attention de policiers

L'affaire débute mardi après-midi, un peu avant 17 heures, lorsqu'un véhicule suspect, une Renault Laguna, est repéré par une patrouille de gendarmerie du Val-d'Oise sur la commune de Piscop, près de Sarcelles. Le conducteur refuse de se soumettre au contrôle des gendarmes. Une course-poursuite s'engage jusqu'au parking souterrain du centre commercial "My Place" à Sarcelles. Les deux occupants prennent ensuite la fuite.

Les policiers de la brigade anti-criminalité arrivent sur place et découvrent dans le coffre de la voiture plusieurs pains de plastic et un jeu de fausses plaques d'immatriculation. Les plaques d'immatriculation du véhicule sont également des fausses. L'interpellation de Redoine Faïd s'est jouée à quelques minutes près : "Il s'en est fallu de peu", assure une source policière à franceinfo.

Une information judiciaire ouverte

Le parquet de Pontoise s'est dessaisi, mercredi matin, au profit de la Juridiction interrégionale spécialisée de Paris (Jirs) qui va poursuivre l'enquête, a indiqué le parquet de Paris à franceinfo. L'enquête est ouverte pour "refus d'obtempérer", "transport d'explosifs en réunion" et "association de malfaiteurs formée en vue de commettre des crimes ou des délits", des faits punis de 10 ans d'emprisonnement. .

Redoine Faïd est toujours en cavale. Le médiatique braqueur de fourgons blindés est parvenu à s'échapper, dimanche 1er juillet, par hélicoptère, de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, où il était incarcéré. Une opération de quelques minutes qui n'a pas fait de blessés.