Redoine Faïd : le braqueur serait-il toujours "aux affaires" ?

Redoine Faïd aurait été repéré à Sarcelles (Val-d'Oise) hier, mardi 24 juillet. Les enquêteurs ont-ils acquis la certitude qu'il s'agit bien du fugitif ? Fanny Stenneler nous en dit plus en direct depuis Versailles (Yvelines).

Évadé par hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et-Marne) le 1er juillet dernier, le braqueur Redoine Faïd aurait été "repéré" dans une voiture avec des explosifs à son bord, mardi 24 juillet dans le Val-d'Oise. Mais les enquêteurs sont-ils certains qu'il s'agit bien du fugitif ? "Pas encore, rapporte la journaliste Fanny Stenneler en direct depuis Versailles (Yvelines), indiquant qu'ils attendent dans les prochaines heures les résultats des prélèvements ADN effectués sur la voiture retrouvée hier à Sarcelles."

Redoine Faïd n'aurait pas quitté la région parisienne

Avec ces résultats, ils sauront de façon catégorique s'il s'agit ou non de Redoine Faïd. "Ce qu'il faut savoir, précise la journaliste, c'est que depuis le début de cette enquête, les enquêteurs ont l'intime conviction que le braqueur n'a pas quitté la région parisienne". Tout simplement parce que sa cavale ici y est plus facile : il y a des contacts qui lui permettent entre autres de passer inaperçu. Par ailleurs, les explosifs et le matériel retrouvés dans la voiture indiqueraient que Redoine Faid serait toujours aux affaires, qu'il cherche toujours à faire des coups, qu'il cherche de l'argent. Pour les policiers, cela indiquerait que le braqueur est en difficulté, peut-être même aux abois. "Car les policiers le savent : dans une cavale, il faut de l'argent, et quand il commence à en manquer, cela signifie parfois que la fuite ne sera peut-être plus bien longue", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux portraits de Redoine Faïd diffusées sur son avis de recherche émis en juillet 2018.
Deux portraits de Redoine Faïd diffusées sur son avis de recherche émis en juillet 2018. (AP / SIPA)