Rédoine Faïd : l'histoire de sa dernière cavale

Rédoine Faïd, braqueur multirécidiviste, s'est évadé de prison grâce à des complices ayant détourné un hélicoptère. En 2013, déjà, il avait pu s'échapper et fuir pendant six semaines avant d'être rattrapé.

Voir la vidéo
France 2

Une nuit de mai 2013, barbe et postiche sur la tête, Rédoine Faïd est arrêté. Après six semaines d'enquête sans relâche, Bernard Petit, ancien patron de la police judiciaire, et ses hommes parviennent à surprendre le braqueur multirécidiviste qui s'était évadé de sa prison du Nord. Rédoine Faïd était revenu en banlieue parisienne, où il réalisait la majorité de ses braquages. Le fugitif a été repéré dans un hôtel au bord d'une autoroute, où il logeait depuis quatre nuits avec un complice, se comptant comme un commercial en déplacement, sortant à heures fixes.

Nouvelle cavale, nouvelle enquête

Aujourd'hui, les enquêteurs s'attèlent à analyser le moindre indice laissé par le commando venu le libérer, une nouvelle fois, de sa prison au moyen d'un hélicoptère en juin dernier. En France ou à l'étranger, ils n'écartent aucune piste. Bernard Petit se garde bien de faire des pronostics, mais rappelle que, malgré ses évasions hors-normes, Rédoine Faïd a toujours été rattrapé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran, le 15 avril 2013, de la fiche émise par Interpol sur Redoine Faïd après son évasion de Sequedin (Nord).
Capture d'écran, le 15 avril 2013, de la fiche émise par Interpol sur Redoine Faïd après son évasion de Sequedin (Nord). (INTERPOL / AFP)