Évasion de Rédoine Faïd : le braqueur aurait été repéré à Sarcelles

Le fugitif Rédoine Faïd aurait été aperçu hier soir, mardi 24 juillet, dans le Val-d'Oise. Les policiers ont-ils la certitude qu'il s'agit du braqueur évadé ? La journaliste Fanny Stenneler fait le point, en duplex depuis Sarcelles (Val-d'Oise).

FRANCE 2

Après plus de 15 jours de cavale, le braqueur Rédoine Faïd aurait été aperçu hier soir, mardi 24 juillet, dans le Val-d'Oise. Les policiers ont-ils la certitude qu'il s'agit bien du fugitif ? "Ils travaillent toute la journée à cette vérification, sur la voiture où auraient été retrouvées les charges explosives, procédant à des prélèvements ADN pour déterminer s'il s'agit de Rédoine Faïd", rapporte Fanny Stenneler en duplex depuis Sarcelles (Val-d'Oise). Les résultats devraient être connus d'ici ce soir.

Des caméras de vidéosurveillance ont filmé la scène

Tout a commencé mardi aux alentours de 18 heures, dans le Val-d'Oise, sur la commune de Piscop. Une patrouille de gendarmerie a repéré une voiture. À l'intérieur, deux hommes, qui ont refusé d'obtempérer et pris la fuite jusqu'à Sarcelles. Là, leur voiture s'est engouffrée dans un parking souterrain. Les deux hommes ont alors réussi à prendre la fuite, et laissé la voiture sur ce parking. "Il se trouve que des caméras de vidéosurveillance sont présentes, précise la journaliste. Les policiers ont pu visionner ces bandes vidéo, et on y voit distinctement une silhouette d'un homme grand, chauve, qui pourrait correspondre au signalement de Rédoine Faïd." Des observations qui n'en sont encore qu'au stade de l'hypothèse. "Il faut attendre des résultats scientifiques pour en être certain", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avis de recherche international d\'Interpol pour le braqueur Redoine Faïd, évadé de prison le 1er juillet 2018.
L'avis de recherche international d'Interpol pour le braqueur Redoine Faïd, évadé de prison le 1er juillet 2018. (INTERPOL / AFP)