Cet article date de plus de cinq ans.

Espagne : arrestation de quatre ravisseurs d'un Français séquestré pendant deux mois

Ils sont accusés d'avoir enlevé un homme d'affaires du sud de la France, auquel ils ont extorqué 1,3 million d'euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La police espagnole a interpellé à Marbella, dans le sud de l'Espagne, quatre Français accusés d'avoir séquestré pendant deux mois un homme d'affaires français, annonce-t-elle mardi 15 septembre 2015. (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

La police espagnole a interpellé à Marbella (Espagne) quatre Français accusés d'avoir séquestré pendant deux mois un homme d'affaires du sud de la France, auquel ils ont extorqué 1,3 million d'euros.

Ces hommes, âgés de 45 à 57 ans, des délinquants chevronnés, ont "séquestré pendant presque deux mois un riche homme d'affaires français auquel ils ont extorqué les codes de ses cartes bancaires, le forçant à acquérir des biens pour ses ravisseurs, essentiellement de l'or", pour un montant évalué à 1,3 million d'euros, précise, mardi 15 septembre, la police espagnole.

L'homme a été libéré le 13 juillet, indique la police, sans livrer davantage de détails sur son état de santé, son âge ni son identité. La victime était toujours surveillée à distance par ses ravisseurs après cette libération et devait leur verser 100 000 euros par semaine.

Les quatre suspects s'étaient rencontrés en prison

L'enquête, menée avec la police judiciaire de Toulouse (Haute-Garonne) et la gendarmerie française, a finalement permis d'interpeller les quatre délinquants dans la station balnéaire chic de Marbella, située au sud de l'Espagne. La police ne précise pas quand les ravisseurs ont été arrêtés.

Les suspects étaient recherchés depuis le braquage d'une armurerie à Carmaux (Tarn) le 19 mai où ils avaient blessé deux policiers durant leur fuite. Trois jours plus tard, le 22, ils avaient enlevé ce "riche entrepreneur". Après être passés au domicile de la victime pour récupérer ses codes de cartes bancaires, des "dispositifs informatiques et des vêtements", ils l'avaient emmené en Espagne, jusqu'à Platja d'Aro, près de Girona, puis à Marbella.

C'est là qu'ils l'ont séquestré pendant deux mois, jusqu'au 13 juillet. Les quatre ravisseurs présumés s'étaient rencontrés en prison, où ils purgeaient des peines pour braquage ou homicide. L'un d'eux, condamné à perpétuité, s'était récemment évadé.

Des armes blanches, des armes à feu, des lingots d'or et d'importantes sommes d'argent en liquide ont été saisis dans l'appartement des malfaiteurs, selon une vidéo tournée par les forces de l'ordre pendant l'opération. Un cinquième complice a également été arrêté à Toulouse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.