Enquête pour viol : l'avocat Juan Branco sorti de sa garde à vue

Juan Branco avait été convoqué mardi par la police, après des accusations de viol formulées par une jeune femme. Son avocat dénonce une garde à vue "abusive".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'avocat Juan Branco, en mars 2020, au palais de justice de Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

L'avocat Juan Branco, placé en garde à vue mardi 1er juin à Paris dans le cadre d’une enquête préliminaire pour viol, a été remis en liberté "en fin d'après-midi", a indiqué son avocat, Yassine Bouzrou, dans un communiqué. Ce dossier a été ouvert fin avril après les accusations d'une jeune femme.

Maître Yassine Bouzrou affirme que "cette garde à vue était abusive" et que les faits reprochés sont "dépourvus de fondement". Selon le conseil de Juan Branco, "le consentement de la plaignante à la relation sexuelle" est clair. Il assure que la jeune femme a affirmé "qu'il n'y a eu ni violence, ni menace, ni manifestation de son opposition". Yassine Bouzrou juge ces éléments "éloquents" et demande "le classement sans suite immédiat" de la procédure visant son client.

La femme de 20 ans avait déposé une main courante au commissariat du XIVe arrondissement de Paris le 29 avril, après sa rencontre avec Juan Branco à la suite d'échanges sur le réseau Instagram.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.