Cet article date de plus de huit ans.

Enlèvement de Rifki : le profil du ravisseur présumé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Enlèvement de Rifki : le profil du ravisseur présumé
Enlèvement de Rifki : le profil du ravisseur présumé Enlèvement de Rifki : le profil du ravisseur présumé (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Une équipe de France 3 fait le point sur l'enquête concernant l'enlèvement du petit Rifki, 4 ans, retrouvé sain et sauf en Gironde, dimanche 16 août.

À Rennes, l'enquête se poursuit autour de l'enlèvement du petit Rifki. Les premiers éléments indiquent que l'enfant n'a pas subi de violences. Son ravisseur présumé va être présenté cet après-midi, mardi 18 août, à un juge d'instruction. Il est considéré comme psychologiquement instable. Depuis lundi, les enquêteurs ont bien du mal à cerner la personnalité et les intentions du ravisseur présumé de Rifki, arrêté à Libourne dimanche dernier.

Un jeune homme fragile

L'homme de 25 ans est arrivé de l'île de La Réunion il y a quelques mois et survit depuis, dans les rues de Rennes, sans domicile fixe. "C'est quelqu'un qui a subi des maltraitances étant enfant et porte sur les bras des stigmates de graves brûlures. Il a été placé en foyer assez rapidement et fume du cannabis pour se calmer", explique au micro de France 3, Me Emmanuelle Khan-Renault, son avocate.
Le jeune homme a donné hier sa version des faits. Samedi, après avoir acheté de la nourriture avec Rifki, il serait revenu sur la place de la mairie de Rennes, mais il n'aurait pas retrouvé la mère du garçon de 4 ans. Le suspect est déjà connu des services de police. Il doit comparaître en janvier prochain pour des faits d'agression sexuelle sur un mineur de 15 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.