Cet article date de plus de six ans.

Berenyss : le suspect muré dans le silence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Berenyss : le suspect muré dans le silence
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Aurélie Merot suit, pour France 2, l'affaire de la petite Berenyss. En direct devant la maison du suspect, à Montzéville dans la Meuse, elle fait le point sur l'enquête.

Depuis son interpellation, à 6 heures ce mardi 28 avril, l'homme suspecté de l'enlèvement de la petite Berenyss n'a rien dit aux enquêteurs. Le procureur de la République a indiqué à Aurélie Merot, journaliste de France 2, que le suspect était "resté prostré". "L'homme ne répond pas aux questions, répond à côté, n'explique pas les faits, ne collabore pas et n'a pas souhaité la présence d'un avocat", indique-t-elle.

Garde à vue prolongée

Dans le voisinage , les avis sont partagés. Un voisin a indiqué à France 2 que "non, ça ne pouvait pas être lui".  Ce mardi soir, le suspect est toujours au commissariat. Sa garde à vue a été prolongée de 24 heures. Ce père de famille né en 1967 vivait seul, séparé de son épouse, dans le village de Montzéville, près de Verdun. Une perquisition a été effectuée à son domicile, situé dans la rue Tourne-Cul, où les enquêteurs ont retrouvé une fourgonnette blanche semblable à celle recherchée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enlèvement de Berenyss

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.