Lorient : le chauffard reconnaît sa responsabilité dans l'accident mais n'évoque pas sa cavale

Arrêté mardi 18 juin après neuf jours de cavale, le chauffard de Lorient (Morbihan) aurait bénéficié de complicités.

FRANCE 2

C'est dans un quartier populaire de Lorient (Morbihan) qu'il passait le plus clair de son temps. Le chauffard qui a fauché deux enfants, dont un mortellement, a été arrêté par la police dans un hôtel du département mardi 18 juin. Interrogés par France 2, ses amis affirment ne pas l'avoir vu durant sa fuite : "On a essayé de le raisonner, de lui dire de se rendre." À quelques pas de là, Marc Le Dorse se souvient d'une dispute qui aurait éclaté dans sa boulangerie. Le lendemain, le commerçant retrouve sa vitrine brisée.

"Il a des aides nécessairement autour de lui"

Le jeune homme était connu pour des faits de petite délinquance, notamment pour des conduites sans permis. "Ce qui m'intéresse c'est de savoir comment un petit bonhomme, parce que ce n'est pas un grand délinquant (...) a pu se planquer neuf jours (...) il a des aides nécessairement autour de lui", estime Me Joseph Cohen-Sabban, avocat des familles des victimes. Le chauffard a pour l'heure reconnu sa responsabilité dans l'accident. L'enquête se poursuit afin de retrouver les éventuels complices.

Le JT
Les autres sujets du JT
Arrêté mardi 18 juin après neuf jours de cavale, le chauffard de Lorient (Morbihan) aurait bénéficié de complicités.
Arrêté mardi 18 juin après neuf jours de cavale, le chauffard de Lorient (Morbihan) aurait bénéficié de complicités. (FRANCE 2)