Désintox. Nicolas Dupont-Aignan victime d'une usurpation d'identité sur Twitter

"Rien n’indique à ce jour si le clandestin malien qui a 'sauvé' l’enfant à Paris ne cherchait pas à le kidnapper." Dupont-Aignan a-t-il vraiment tenu de tels propos sur Twitter ?

En marge du sauvetage d'un enfant de quatre ans par un jeune Malien, un tweet attribué à Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la France, a circulé sur Internet, le lundi 28 mai. 

Sur la capture écran de ce tweet, on peut lire : "Rien n’indique à ce jour si le clandestin malien qui a 'sauvé' l’enfant à Paris ne cherchait pas à le kidnapper. Laissons l’enquête se poursuivre avant de considérer Mamoudou Gassama comme un héros." Il a très rapidement suscité l'indignation des internautes. 

Mais Nicolas Dupont-Aignan n'a en réalité jamais tweeté de tels propos. Il a été victime d'un canular du site parodique belge Nordpresse. Le président de Debout la France a annoncé sur son véritable compte Twitter qu'il comptait porter plainte pour usurpation d'identité et diffamation.

Désintox raconte le canular dont a été viictime Nicolas Dupont-Aignan
Désintox raconte le canular dont a été viictime Nicolas Dupont-Aignan (ARTE-LIBERATION-2P2L)