Marseille : un septième corps extrait des décombres

En duplex depuis Marseille (Bouches-du-Rhône), où un septième corps a été sorti des décombres des immeubles qui se sont écroulés lundi 5 novembre, le journaliste Théo Souman fait le point sur les opérations de sauvetage.

Voir la vidéo

Un septième corps a été extrait jeudi 8 novembre au soir des décombres des immeubles qui se sont effondrés lundi 5 novembre à Marseille (Bouches-du-Rhône). Les recherches venaient de reprendre après une pause pour sécuriser la zone. Que sait-on de l'identité de cette dernière victime ? "On sait simplement qu'il s'agit d'un homme, une septième victime retrouvée depuis lundi. Le bilan provisoire fait désormais état de deux femmes et cinq hommes décédés. Les recherches vont se poursuivre, car les autorités estiment qu'une personne au moins pourrait se trouver encore sous les gravats", explique le journaliste Théo Souman, en duplex sur place.

Pointé du doigt, Jean-Claude Gaudin en appelle à l'État

"Depuis la catastrophe lundi matin, le maire de Marseille est la cible de vives critiques, notamment dans le quartier de Noailles. Les habitants l'accusent d'avoir laissé ces immeubles et beaucoup d'autres dans le quartier se délabrer. Des critiques balayées jeudi matin en conférence de presse par Jean-Claude Gaudin. Le maire défend son action, les milliers de logements sociaux réhabilités, mais en appelle aussi à l'État pour simplifier et accélérer les procédures en matière de lutte contre les logements insalubres. Jeudi soir, à Marseille, 65 marins-pompiers restent mobilisés. Ils s'apprêtent à passer une quatrième nuit de recherches dans les décombres de la rue d'Aubagne", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
La rue d\'Aubagne à Marseille, le 6 novembre 2018, où deux immeubles se sont écroulés la veille. 
La rue d'Aubagne à Marseille, le 6 novembre 2018, où deux immeubles se sont écroulés la veille.  (MAXPPP)