Marseille : trois victimes retrouvées, le bilan s'alourdit

Trois premières victimes ont été retrouvées après l'effondrement de trois immeubles à Marseille (Bouches-du-Rhône), mardi 6 novembre. Les recherches se poursuivent pour tenter de trouver d'éventuels survivants, mais les chances sont infimes. Deux à cinq personnes manquent toujours à l'appel.

Sous les décombres, les pompiers n'ont pu extraire que des corps pour l'instant. Ce mardi 6 novembre, trois premières victimes, deux hommes et une femme, ont été retrouvés suite à l'effondrement de trois immeubles à Marseille (Bouches-du-Rhône). D'autres personnes manquent toujours à l'appel. Cinq personnes sont notamment recherchées et se trouvaient "très probablement" dans l'immeuble selon Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille.

"Il faut que la faute se paye"

Parmi ces disparus, des locataires du 65 rue d'Aubagne, où neuf logements étaient occupés. L'attente des familles est insoutenable et dans la rue, la colère monte. "Je me mets en colère, car il y a quelqu'un qui attend sa mère et il n'a pas de nouvelles. La faute à qui ? Il faut que la faute se paye", s'énerve un habitant. Les immeubles des alentours ont été évacués hier, certains habitants ont été autorisés à reprendre des objets chez eux. Une centaine de famille ont été relogées par la ville ou des proches, car leurs immeubles, fragilisés, n'ont pas encore été sécurisés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le quartier de Noailles, à Marseille, où se sont effondrés les immeubles.
Le quartier de Noailles, à Marseille, où se sont effondrés les immeubles. (Emin AKYEL / AFP)