Cet article date de plus de quatre ans.

Doubs : quatre personnes en garde à vue pour séquestration, torture et actes de barbarie

Quatre personnes, soupçonnées d'avoir séquestré et passé à tabac un jeune homme de 18 ans à Grand-Charmont (Doubs), ont été placées en garde à vue samedi. 

Article rédigé par
avec France Bleu Belfort-Montbéliard - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Grand-Charmont, dans le Doubs. (GOOGLE MAPS)

Quatre personnes ont été placées en garde à vue samedi 26 mai, à Grand-Charmont dans le Doubs. Selon France Bleu Belfort-Montbéliard, elles sont soupçonnées d'avoir séquestré et passé à tabac un jeune homme de 18 ans.

Les faits se sont passés vendredi 25 mai au soir, dans une forêt. Pour une raison encore inconnue pour l'instant, la victime a été battue et aspergée d'alcool.

Il déambulait dans les rues "dans un piteux état"

Ce sont les riverains qui ont alerté les gendarmes, après avoir vu le jeune homme déambuler dans les rues, "dans un piteux état", selon la procureure de la République de Montbéliard Carine Greff. Ses jours ne sont pas en danger.

Selon la magistrate, la victime et ses agresseurs se connaissaient. Ces derniers sont en garde à vue pour séquestration, torture et actes de barbarie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.