Disparu de Nantes : l'intervention policière crée la controverse

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a promis la transparence dans l'affaire de la disparition d'un jeune à Nantes (Loire-Atlantique), le soir de la Fête de la musique, après l'intervention des policiers. L'un de ses amis témoigne.

FRANCE 3

Mercredi 26 juin au soir, les équipes de recherches tentent toujours de retrouver Steve Calisso, 24 ans, disparu au lendemain de la Fête de la musique à Nantes (Loire-Atlantique). Jérémie Becue, l'un de ses amis, était avec lui à la soirée techno organisée sur les bords de Loire. Vers 4h30 du matin, ils se perdent de vue lorsque la police intervient. Aveuglés par les gaz lacrymogènes, Jérémy et dix autres jeunes tombent dans la Loire. "Je ne voyais pas plus loin que mon bras, et avec les yeux qui brulent, les fumées qui étaient assez épaisses, j'ai du me décaler en biais. Et puis au bout d'un moment, je suis arrivé sur le bord et c'est là que je suis tombé à la renverse", raconte-t-il.

Christophe Castaner n'exclut pas la responsabilité de la police

Comme on le voit sur une vidéo tournée par un participant, la situation a très vite dégénéré. De violents affrontements qui ont peut-être poussé les jeunes à sauter à l'eau. Mercredi 26 juin, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, n'excluait pas une éventuelle responsabilité des forces de l'ordre. Fallait-il donner l'ordre de charger pour faire cesser la fête ? Pour le syndicat de police Unité SGP Police-FO, la hiérarchie a, ce soir-là, pris la mauvaise décision. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sapeurs-pompiers sondent la Loire dans l\'espoir de retrouver le jeune homme disparu lors d\'une Fête de la musique, le 21 juin 2019.
Les sapeurs-pompiers sondent la Loire dans l'espoir de retrouver le jeune homme disparu lors d'une Fête de la musique, le 21 juin 2019. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)