Disparition suspecte d’une mère de famille dans le Tarn : une perquisition effectuée jeudi matin au domicile du couple à Cagnac-les-Mines

"Aucune découverte n’a été faite, rien de significatif", a indiqué la procureure adjointe du parquet à France Bleu Occitanie.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le domicile de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines dans le Tarn, disparue depuis la nuit du 15 décembre. (PASCALE DANYEL / FRANCE-BLEU OCCITANIE)

Une perquisition a eu lieu dans la matinée du jeudi 24 décembre au domicile conjugal de Delphine Jubillar, a appris France Bleu Occitanie par le parquet de Toulouse. Cette mère de famille de 33 ans a disparu depuis la nuit du 15 au 16 décembre, à Cagnac-les-Mines dans le Tarn.

Les gendarmes ont établi jeudi matin un périmètre de sécurité, pour bloquer l’accès à la rue à Cagnac-Les-Mines, où se trouve le domicile de l’infirmière disparue. Une équipe de l'identification criminelle était présente sur place. "Aucune découverte n’a été faite, rien de significatif", assure à France Bleu Occitanie la procureure adjointe du parquet, Alix-Marie Cabot-Chaumeton.

Des moyens importants sont déployés par les autorités pour retrouver Delphine Jubillar. Des centaines de volontaires ont participé mercredi à des battues organisées par la gendarmerie. Le même jour, le parquet de Toulouse a aussi ouvert une information judiciaire pour enlèvement, détention ou séquestration pendant plus de sept jours pour tenter de démêler cette affaire complexe et étudier une éventuelle origine criminelle. Deux juges d’instruction ont été désignés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.