Nantes : retour au calme à Nantes après la manifestation en hommage à Steve

Dans les rues de Nantes (Loire-Atlantique), le journaliste Hugo Puffeney fait le point sur la situation, après les manifestations en hommage à Steve, dont le corps a été retrouvé dans la Loire la semaine dernière.

France 3

Alors que les manifestations avaient été interdites samedi 3 août dans les rues du centre-ville de Nantes (Loire-Atlantique), des centaines de personnes se sont quand même réunies pour exprimer leur colère après la mort de Steve, un jeune homme dont le corps a été retrouvé dans la Loire. "Quelques groupes de manifestants sont encore présents autour du centre-ville. Il n'y a plus de violences, mais ils continuent à scander des slogans hostiles aux forces de l'ordre", explique le journaliste Hugo Puffeney, en direct dans les rues de Nantes.

40 interpellations opérées par les forces de l'ordre

"Les forces de l'ordre continuent à barrer et à sécuriser l'accès au centre-ville qui est interdit à la manifestation. En attendant la dispersion totale, la police nationale a déjà fait un bilan. Elle dit avoir effectué 40 interpellations et assure qu'un commissaire de police a été blessé lors des manifestations et des débordements", précise le journaliste Hugo Puffeney. Samedi 3 août au matin, un rassemblement autorisé s'est tenu pour rendre hommage à Steve sur les bords de la Loire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les manifestants ont défilé, samedi 3 août 2019 à Nantes, avec des slogans hostiles aux forces de l\'ordre après la mort de Steve Maia Caniço lors de la fête de la musique.
Les manifestants ont défilé, samedi 3 août 2019 à Nantes, avec des slogans hostiles aux forces de l'ordre après la mort de Steve Maia Caniço lors de la fête de la musique. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)