DIRECT. Mort de Steve Maia Caniço : un an après sa disparition, une marche blanche organisée à Nantes

Steve Maia Caniço, un jeune animateur périscolaire de 24 ans, avait disparu lors d'une soirée électro en bord de Loire dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, au cours d'une intervention policière. Son corps avait été retrouvé noyé dans le fleuve plus d'un mois plus tard.

Un an après la disparition de Steve Maia Caniço, ses proches organisent une marche blanche à Nantes (Loire-Atlantique).
Un an après la disparition de Steve Maia Caniço, ses proches organisent une marche blanche à Nantes (Loire-Atlantique). (FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)
Ce qu'il faut savoir

Un hommage à Steve Maia Caniço, un an après sa disparition. Une marche blanche doit avoir lieu à Nantes (Loire-Atlantique) dimanche 21 juin dès 15 heures, afin de marquer le premier anniversaire de la disparition de l'animateur périscolaire, lors d'une intervention policière controversée le soir de la Fête de la musique. "La marche blanche prévue à 15 heures et qui a fait l'objet d'une déclaration en bonne et due forme en préfecture est autorisée dans le respect des mesures sanitaires liées à l'épidémie de Covid-19", a indiqué la préfecture dans un communiqué. Le préfet a néanmoins précisé avoir "pris un arrêté interdisant la manifestation non déclarée prévue à 18 heures" dimanche à Nantes. 

Une disparition dans la nuit du 21 au 22 juin 2019. Steve Maia Caniço, un jeune homme de 24 ans, avait disparu lors d'une soirée électro en bord de Loire dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, au cours d'une intervention policière. La police était intervenue pour déloger des personnes qui continuaient à écouter de la musique à proximité des quais de la Loire. Son corps avait été retrouvé noyé dans le fleuve plus d'un mois plus tard.

Trois informations judiciaires. Après des rapports de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) et de l'Inspection générale de l'administration (IGA), l'affaire a été dépaysée à Rennes. Trois informations judiciaires "contre X" y sont instruites : l'une pour "homicide involontaire" concernant le décès de Steve, l'autre pour "mise en danger de la vie d'autrui" concernant l'intervention policière et la troisième pour violences sur "personne dépositaire de l'autorité publique", s'agissant de la prise à partie des forces de l'ordre.

 "Justice pour Steve". Depuis un an, le jeune homme est devenu un symbole à Nantes où le slogan "Justice pour Steve" a résonné dans plusieurs manifestations. La maire socialiste de Nantes, Johanna Rolland, a annoncé samedi avoir rencontré la famille du jeune homme, soulignant que la ville était toujours "meurtrie".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #STEVE

23h01 : On ferme ! Rendez-vous demain à six heures pour la réouverture du live. En attendant, faisons un dernier point sur l'actu.

Plus de 3 000 personnes ont pris part à la marche en hommage à Steve Maïa Caniço, disparu il y a un an lors de la Fête de la musique à Nantes. Reportage.

La Convention citoyenne pour le climat a dévoilé une batterie de propositions, allant de la reconnaissance de l'écocide comme un crime à l'inscription de la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution. Le détail ici.

L'attaque à l'arme blanche dans un parc de Reading, à l'ouest de Londres, qui a fait au moins trois morts et trois blessés graves, et a été confiée à la police antiterroriste. Voilà ce que l'on sait de cette soirée tragique.

La Fête de la musique a provoqué des attroupements de plusieurs milliers de personnes à Paris, alors que l'épidémie de coronavirus n'est pas terminée. La police est intervenue sur certains sites.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

22h43 : Quelques incidents à signaler à Nantes, autour d'un camion qui diffusait de la musique dans le quartier du CHU de Nantes, entouré de 800 à 900 personnes. La police explique avoir tiré des gaz lacrymogènes car certaines personnes tentaient de monter des barricades avec des barrières de chantier.

20h11 : Une seconde manifestation, interdite par la préfecture, avait été annoncée mais n'a pas eu lieu, précise la police, ajoutant avoir procédé à dix interpellations préventives.

20h11 : Selon la police, la marche en hommage à Steve Maïa Caniço a rassemblé 2 600 personnes.

20h07 : 20 heures et des briquettes, avez-vous chanté Véronique Sanson à votre balcon ? Voici un nouveau point sur l'actualité.

• Plus de 3 000 personnes ont pris part à la marche en hommage à Steve Maïa Caniço, disparu il y a un an lors de la Fête de la musique à Nantes. Reportage.

La Convention citoyenne pour le climat a dévoilé une batterie de propositions, allant de la reconnaissance de l'écocide comme un crime à l'inscription de la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution. Le détail ici.

L'attaque à l'arme blanche dans un parc de Reading, à l'ouest de Londres, qui a fait au moins trois morts et trois blessés graves, et a été confiée à la police antiterroriste. Voilà ce que l'on sait de cette soirée tragique.

Et si on se faisait une toile ? C'est possible à partir de demain. Voici les nouveautés à l'affiche.

19h55 : "T'étais venu pour danser toute la nuit, tu pensais rentrer avant midi. Oui, maintenant dansez pour lui." Composée en mémoire de Steve Maia Caniço, cette chanson a illuminé la marche d'hommage au jeune homme. Tout l'après-midi, 3 000 personnes environ ont battu le pavé pour réclamer "Justice pour Steve". Reportage de notre envoyé spécial Fabien Magnenou.




(ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / AFP)

18h52 : Si la marche avait été autorisée, un défilé dansant qui devait suivre n'a lui pas été validé par la préfecture.

18h49 : Quelques images de la marche en mémoire de Steve Maïa Caniço, qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes dans les rues de Nantes.

18h23 : 18 heures, faisons un point sur l'actualité de ce dimanche soir.

• La marche en hommage à Steve Maïa Caniço, le jeune homme de 24 ans disparu lors de la nuit du 21 juin 2019 à Nantes se déroule en ce moment, en présence de plus de 3 000 personnes. A suivre dans notre direct.

• La Convention citoyenne pour le climat a dévoilé une batterie de propositions, allant de la reconnaissance de l'écocide comme un crime à l'inscription de la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution. Le détail ici.

• L'attaque à l'arme blanche dans un parc de Reading, à l'ouest de Londres, qui a fait au moins trois morts et trois blessés graves, et a été confiée à la police antiterroriste. Voilà ce que l'on sait de cette soirée tragique.

Que vous soyez Véronique Sanson (qu'on peut chanter à son balcon à 20 heures) ou Jean-Michel Jarre (qui propose un concert façon Matrix ce soir sur les réseaux sociaux), une drôle de Fête de la musique se prépare pour ce soir.

17h44 : "Des hommes et des femmes venus danser sont tombés au sol. La musique alternative peine à trouver sa place dans notre société. La free party, c'est un sentiment de liberté dans un monde qui nous opprime. C'est ce qu'était Steve. C'était une partie intégrante de sa vie, et c'est ce qu'on essaie de détruire."







(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

18h20 : Une minute de silence est observée au pied de la grue Titan, à quelques mètres de l'endroit où le corps de Steve Maia Caniço été retrouvé, le 29 juillet dernier. Sa famille est là, des roses blanches à la main. Aliyah Masy, une amie, loue le "courage admirable" du père de Steve, en ce jour de la fête des pères.





(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

17h00 : Au moment d'emprunter le pont Haudaudine pour traverser la Loire, la foule s'arrête et scande "Justice pour Steve" pendant plusieurs minutes, avant d'observer un silence. "Le soir de la Fête de la musique, j'ai pris des gaz, j'ai vu mon petit copain coursé par les policiers, un ami en sang", raconte une participante. "On ne s'y attendait pas du tout. J'espère que notre justice fera son travail."







(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

16h22 : "Dans cette histoire, il y a un problème de justice", estime Romain, présent sur le quai Wilson le soir d'une intervention de police, qu'il juge "disproportionnée et dangereuse". Selon lui, c'est "d'autant plus injuste que Steve [Maia Caniço] représentait des valeurs communes à nous tous, de partage et de free party. A aucun moment, on ne pouvait le voir comme une menace. Alors l'amertume est toujours là, on la conserve à l'intérieur."



(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

16h22 : Une amie de Steve Maia Caniço, K-Ro, avait donné les dernières consignes avant le départ de la marche. "Nous sommes à côté de personnes avec lesquelles nous n'avons pas forcément envie d'être", dit-elle, alors que les forces de l'ordre entourent le périmètre. Mais elle invite les participants à "garder [leur] haine et [leur] colère pour aujourd'hui, pour rendre un hommage [à son ami], quelqu'un de souriant, rayonnant et plein de pacifisme".




(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

16h43 : La marche en hommage à Steve vient de débuter à Nantes. Elle réunit entre 2 500 et 3 000 personnes, sous escorte policière le long du tracé, selon notre premier comptage.





(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

16h20 : Il est déjà temps de refaire un petit point sur l'actu :

Un an après la disparition de Steve Maia Caniço pendant une intervention de police menée à l'issue de la Fête de la musique, une marche blanche est organisée à Nantes par les proches du jeune homme (Loire-Atlantique). Un an après le drame, où en est l'enquête ? Vous pouvez suivre cette marche dans notre direct.

#CLIMAT La proposition de soumettre à référendum la création du crime d'écocide est adoptée à 63,4% par les membres de la Convention citoyenne pour le climat. Il s'agit de la première mesure que les citoyens proposent de soumettre à référendum. Le rapport final, fruit de neuf mois de travail, est rendu aujourd'hui à la ministre de la Transition écologique. Suivez notre direct.



#DECONFINEMENT La limitation de la demi-jauge est levée dans les théâtres et cinémas, annonce Franck Riester. Les personnes faisant partie d'un même groupe pourront "s'asseoir ensemble", mais "on laisse un siège d'écart si on ne connaît pas les gens assis à côté", a précisé le ministre de la Culture dimanche sur Europe 1.
L'attaque au couteau qui a fait trois morts à Reading est considérée comme terroriste par la police. Un homme de 25 ans, originaire de cette ville à l'ouest de Londres, a été arrêté sur les lieux et placé en garde à vue peu après les faits, hier soir.




15h37 : Bonjour @mars et @Laurent. Toutes les propositions de la Convention citoyenne pour le climat sont accessibles en ligne. Aussi, le rapport final et complet sera bien entendu rendu public. Et puisque vous m'interrogez sur les modalités du tirage au sort, je vous renvoie vers cet article à ce sujet, rédigé en février par mon collègue Thomas Baïetto à ce sujet.

15h33 : L'émotion est toujours vive à Nantes, où de nombreux habitants ont été touchés par la mort de l'éducateur périscolaire de 24 ans. Hier, des affiches ont été collées sur les statues de la place Royale, afin de réclamer "Justice pour Steve".



(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

15h32 : Cette marche est le seul rassemblement autorisé par la préfecture aujourd'hui et plusieurs centaines de personnes sont déjà réunies. "Justice n'a toujours pas été faite", résume Loïc, ami de teuf de Steve Maia Caniço. "Je suis ici pour cet ami qui est tombé dans la Loire, que je ne reverrai jamais. Cet après-midi, j'aurai de la peine", poursuit le jeune homme, qui s'attend à une marche "éprouvante".

(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

15h32 : Un an après, les proches de Steve Maia Caniço organisent une marche en mémoire du jeune homme disparu lors de la Fête de la musique. Le temps de l'hommage, les participants sont invités à ne pas prononcer de discours politiques ou anti-police, et à porter des tee-shirts blancs.



(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

15h32 : Retrouvons notre journaliste Fabien Magnenou, en direct de Nantes, où il assiste à la marche blanche organisée en hommage à Steve Maia Caniço, disparu dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, après une intervention des forces de l'ordre pendant la Fête de la musique.


14h51 : Avant le début de la marche blanche en l'hommage à Steve Maia Caniço, prévue à 15 heures à Nantes, notre journaliste sur place Fabien Magnenou nous fait parvenir quelques images.



(FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

14h44 : Un an après la disparition de Steve Maia Caniço pendant une intervention de police menée à l'issue de la Fête de la musique, une marche blanche est organisée à Nantes (Loire-Atlantique). Elle s'élancera à 15 heures. Vous pouvez la suivre dans notre direct.