INFO FRANCE 2. Le téléphone de Nordahl Lelandais identifié au même endroit que celui d'un militaire disparu en avril

Mis en examen pour "enlèvement" et "meurtre" dans l'affaire Maëlys, Nordahl Lelandais a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'un militaire à Chambéry au printemps dernier.

Des gendarmes inspectent le centre-ville de Chambéry (Savoie) avec un chien spécialisé, le 18 avril 2017, à la recherche de traces du militaire Arthur Noyer.
Des gendarmes inspectent le centre-ville de Chambéry (Savoie) avec un chien spécialisé, le 18 avril 2017, à la recherche de traces du militaire Arthur Noyer. (MAXPPP)

La garde à vue de Nordahl Lelandais va être prolongée de 24 heures, a appris franceinfo de source proche du dossier, mardi 19 décembre. Son téléphone portable a "borné" au même endroit que celui d'un militaire recherché, la nuit de sa disparition, a affirmé une source proche de l'enquête, lundi 18 décembre, à France 2. Ce nouvel élément apparaît quelques heures après que Nordahl Lelandais, déjà mis en examen pour "meurtre" et "enlèvement" dans l'affaire Maëlysa été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la disparition du militaire de 24 ans Arthur Noyer, il y a plus de huit mois, à Chambéry (Savoie). 

Franceinfo fait le point sur cette seconde affaire.

1Qui est ce militaire disparu ?

Arthur Noyer, caporal au 13e bataillon de chasseurs alpins, est âgé de 23 ans. Il a disparu dans la nuit du 11 au 12 avril, après une soirée en boîte de nuit, dans le quartier Curial, à Chambéry.

Dans l'avis de recherche lancé le lendemain de sa disparition, la gendarmerie de Challes-les-Eaux décrivait le jeune homme ainsi : "De type européen, il mesure 1,73 m, est d’allure athlétique, ne porte ni tatouage, ni cicatrice. Il a des cheveux courts, châtains, et des yeux couleur noisette. Lors de sa disparition, il était vêtu d’un pantalon type jean, de couleur beige clair, d’un tee-shirt blanc avec col et manches de couleur noire. Il portait des chaussures de marque Vans de couleur noire avec un liseré blanc."

Arthur Noyer "était heureux et épanoui au sein de son bataillon", rapporte Le Dauphiné. "Notre famille est soudée, raconte son père au quotidien régional. [Elle] ne connaît pas de problème particulier et Arthur est très complice avec son jeune frère qui a deux ans de moins que lui." "C'est quelqu'un d'unique, très ouvert, qui aimait parler à tout le monde, témoigne sur France Bleu Chanel Gitton, une amie d'Arthur Noyer, qui était au lycée avec lui. Nous, on pense qu'il s'est fait enlever, qu'il est monté dans une voiture."

2Dans quelles circonstances a-t-il disparu ?

Arthur Noyer a été vu pour la dernière fois le 12 avril, vers 4 heures du matin, faisant du stop dans une rue de Chambéry, rapporte Le Dauphiné libéré. Il rentrait de boîte de nuit, où il avait passé une soirée entre amis. Celle-ci ne s'était pas déroulée dans la plus grande sérénité. Le chasseur alpin n'arrivait plus à mettre la main sur son téléphone. La police avait dû intervenir et le portable lui avait finalement été restitué, toujours selon Le Dauphiné.

Arthur Noyer avait ensuite quitté son groupe d'amis pour rentrer chez lui. "Il marchait le long de la route et n’avait plus de veste", décrit, interrogé par Le Dauphiné, le patron d'un bar, l'un des derniers à avoir vu le militaire. "Comme il était de garde le lendemain, il a dû vouloir rentrer plus tôt, avance Didier Noyer, le père du jeune homme. Et comme ils étaient venus avec la voiture de son collègue, il a dû vouloir rentrer en stop."

Personne n'a vu Arthur Noyer monter dans une voiture. A 8 heures du matin, le caporal ne s'est pas présenté à son poste. Une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration" a été ouverte une semaine après sa disparition, précise France Bleu Pays de Savoie.

Les parents d'Arthur Noyer ont craint que leur fils ait été renversé par un chauffard et que celui-ci ait dissimulé son corps, mais aucune trace d'accident n'a été relevée par les enquêteurs, selon Le Dauphiné.

3Pourquoi Nordahl Lelandais est-il interrogé ?

Les enquêteurs ont découvert qu'un téléphone de Nordahl Lelandais avait "borné" au même endroit que celui d'Arthur Noyer la nuit de la disparition de ce dernier, selon une source proche de l'enquête contactée par France 2. Les deux téléphones se seraient même déplacés ensemble. 

Selon les informations du Parisien, l’ex-petite amie de Nordahl Lelandais confirme qu’il était un habitué de la boîte de nuit où Arthur Noyer a passé la soirée avant de disparaître. S'y trouvait-il dans la nuit du 11 au 12 avril ? Etait-il impliqué dans l'incident du téléphone portable ? "Nous possédons des éléments solides", a affirmé une source proche de l'enquête au Parisien

Le quotidien ajoute que Nordahl Lelandais "pourrait avoir à s'expliquer sur certaines consultations effectuées sur internet". Les informations livrées par de ses ordinateurs et de son téléphone portable "attestent d'une 'recherche intensive' sur la manière de faire disparaître un corps de façon définitive", écrit le journal, précisant que ces recherches remontent au printemps dernier. Selon Le Parisien, Nordahl Lelandais aurait été extrait de sa cellule pour des vérifications sur le terrain, escorté par huit voitures de gendarmerie.