Savoie : la piste Nordahl Lelandais examinée dans l’affaire Thomas Rauschkolb

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Savoie : la piste Nordahl Lelandais examinée dans l’affaire Thomas Rauschkolb
France 2
Article rédigé par
L.Nahon, N.Rapuc, L.Pezzoli, P.Dezempte, France 3 Régions, N.Berthelot - France 2
France Télévisions

Le corps de Thomas Rauschkolb, décédé en 2015 à 18 ans, va être exhumé. La piste de Nordahl Lelandais, tueur présumé de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, est examinée.

Thomas Rauschkolb, 18 ans, a-t-il croisé le chemin de Nordahl Lelandais en 2015, en Savoie ? Un juge d’instruction a ordonné l’exhumation du corps du jeune homme afin de faire pratiquer une autopsie, signe que la piste est suffisamment crédible. L’enquête sur sa mort a en effet d’abord conclu à un accident, une théorie à laquelle n’a jamais cru son père. "On va pouvoir vérifier s’il a été frappé, s'il y a eu des fractures uniquement liées à la chute, ou des coups qui ont été portés par un objet contondant, s'il y a eu un étranglement", explique Me Bernard Boulloud, l’avocat de la famille.

Plusieurs indices

Le 27 décembre, cette année-là, le jeune homme sort d’une boite de nuit sans son manteau et prend la direction opposée à son domicile. Il sera retrouvé sur les berges d’un cours d’eau, en contrebas. Une photo de 2012, prise dans cette même boîte de nuit, sur laquelle figure Nordahl Lelandais, est également un élément à charge contre le tueur présumé de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer. Les dénonciations de l'ex-femme du suspect, qui cite le nom de Thomas en parralèle du cas Arthur Noyer, ont aussi été prises en compte.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.