Cet article date de plus de trois ans.

Nordahl Lelandais : il avoue avoir tué Maëlys

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Nordahl Lelandais : il avoue avoir tué Maëlys
france 2
Article rédigé par
France Télévisions

Nordahl Lelandais a avoué, ce mercredi 14 février, avoir tué la petite Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août 2017, tout en assurant que c'était involontaire. Il a indiqué où se trouvaient les restes du corps de la fillette, retrouvés en début de soirée, à Saint-Franc (Savoie). 

Près de six mois après sa disparition, le corps de Maëlys vient d'être retrouvé dans un bois d'un massif des Alpes. Ce mercredi 14 février, en début de soirée, des ossements et son crâne ont été découverts par les enquêteurs selon le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat. C'est Nordahl Lelandais qui a conduit la justice à cette découverte. Après six mois de silence, devant les juges d'instruction, mercredi matin, le maître-chien de 34 ans avoue avoir tué la fillette.

Le corps de la fillette retrouvé en début de soirée

Les causes de ce revirement : une goutte de sang microscopique. Du sang appartenant à Maëlys, retrouvé dans le coffre de la voiture de Nordahl Lelandais. Un nouvel élément accablant, un de plus, qui a poussé le suspect numéro un à parler, à sa demande, ce matin. Il est 7h45 lorsque Nordahl Lelandais est extrait de sa cellule de prison. Direction : Pont-de-Beauvoisin, où Maëlys avait disparu fin août. Accompagné par les juges d'instruction, des dizaines de gendarmes et ses avocats, il avoue avoir tué l'enfant à deux pas de chez ses parents. Mais il refuse de s'exprimer sur les circonstances. Après plusieurs heures de recherche, le corps de la fillette est découvert sur ses indications.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nordahl Lelandais

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.