Affaire Maëlys : retour sur des mois de silence

Nordahl Lelandais est passé aux aveux mercredi 14 février. Pour la famille et les proches de Maëlys, c'est la fin de longs mois de silence. 

FRANCE 3

Après des mois d'enquête et de silence, Nordahl Lelandais a finalement parlé mercredi 14 février. Il a avoué avoir tué la petite Maëlys. La France a découvert le visage de cette petite fille de 9 ans fin août dernier. Dans la nuit du 26 au 27, elle assiste à un mariage avec sa famille dans une salle de Pont-de-Beauvoisin (Savoie). Mais vers 3 heures du matin, la petite fille est introuvable. Les chiens pisteurs perdent sa trace sur le parking. S'en suivent plusieurs jours de recherches intensives.

Une attente insoutenable

Très vite, un suspect émerge : Nordahl Lelandais, 34 ans. Tout semble le désigner, mais l'ancien militaire a réponse à tout. Il explique que la fillette est montée à bord pour savoir si un chien s'y trouvait. Le lendemain, il dit avoir nettoyé sa voiture à fond pour la vendre. Une attente insoutenable pour la famille de Maëlys. Trois mois après sa disparition, la mère exhorte Nordahl Lelandais à enfin sortir de ses dénégations. Il aura encore fallu attendre pour que Nordhal Lelandais s'exprime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photos non datées de Maëlys, disparue dans la nuit du 26 au 27 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin (Isère).
Photos non datées de Maëlys, disparue dans la nuit du 26 au 27 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin (Isère). (MAXPPP)