Affaire Arthur Noyer : Nordahl Lelandais maintient que la mort du jeune caporal est "un accident"

Publié Mis à jour
Affaire Arthur Noyer : Nordahl Lelandais maintient que la mort du jeune caporal est accidentelle
France 2
Article rédigé par
N.Perez - France 2
France Télévisions

C'est une journée cruciale pour le procès de Nordahl Lelandais, concernant le meurtre d’Arthur Noyer. Il a été interrogé à la barre de la cour d'assises à Chambéry en Savoie. Il maintient que la mort du jeune caporal est "un accident".

Vendredi 7 mai marque un jour crucial dans l'affaire Arthur Noyer : Nordahl Lelandais était interrogé à la barre de la cour d'assises de Chambéry, en Savoie. Mais désormais, il ne change plus de version des faits"Aujourd'hui encore, Nordahl Lelandais est resté campé sur ses positions. 'C'était un accident', a-t-il dit. 'Je n'ai jamais jamais voulu tuer Arthur Noyer'", raconte la journaliste Nathalie Perez, en duplex depuis la cour d'assises de Chambéry en Savoie.

"Décidément, avec vous, c'est toujours le même mode opératoire"

"Le président a tenté une dernière fois de le mettre en difficulté. Il a évoqué la petite Maelys", comparant les modes opératoires et leurs similitudes. "Décidément, avec vous, c'est toujours le même mode opératoire. Vous emmenez quelqu'un dans votre voiture, il y a une bagarre, une mort accidentelle, puis vous vous débarrassez du corps quelque part dans la nature", a lancé le président de la cour d'assises. Mais imperturbable, "Nordahl Lelandais répond 'oui', puis ajoute une dernière fois 'je n'ai jamais voulu tuer Arthur Noyer'", raconte la journaliste. La semaine prochaine, la parole sera donnée aux avocats. Le verdict est attendu mercredi 12 mai.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nordahl Lelandais

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.