Cet article date de plus de quatre ans.

Disparition de Maëlys : les deux hommes qui étaient en garde à vue ont été remis en liberté ce matin

Les deux hommes de 34 ans placés en garde à vue ont été remis en liberté. Aucune charge n'est retenue contre eux à ce stade.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gendarmes à Pont-de-Beauvoisin. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Les résultats des analyses menées dans la voiture de l'un des hommes placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Maëlys, 9 ans, le 26 août, à Pont-de-Beauvoisin (Isère), n'avaient pas encore été communiqués aux enquêteurs samedi 2 septembre à midi, a appris franceinfo de source proche du dossier. Il s'agit notamment d'analyses ADN ou de traces de l'odeur de la fillette.

Aucune charge n'a été retenue contre eux

Les deux hommes placés en garde à vue jeudi et vendredi ont été remis en liberté dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 septembre. Aucune charge n'a été retenue contre eux à ce stade.

Un premier homme de 34 ans avait été interpellé jeudi à la frontière entre l'Isère et la Savoie, à Domessin (Savoie). Il s'agit d'un homme invité au mariage quelques jours plus tôt. Il avait été placé en garde à vue jeudi à 10h20 à la gendarmerie de La Tour-du-Pin. Le procureur de Bourgoin-Jallieu avait précisé par communiqué, que cette garde à vue avait essentiellement pour objet de "clarifier l'emploi du temps de cette personne qui s'est absentée de la soirée à des créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de Maëlys."

Le deuxième homme, ami du premier, également âgé de 34 ans, avait été placé en garde à vue vendredi matin dans le cadre de cette enquête, et entendu "pour confronter les déclarations de ces deux individus", selon une source judiciaire.

Maëlys, 9 ans, a disparu dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août, lors d'un mariage. Une enquête pour enlèvement a été ouverte par le parquet de Bourgoin-Jallieu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Maëlys

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.